Message du Président

Il y a plus de trente ans, les fondateurs visionnaires du CIFAR ont reconnu la valeur associée à la création de réseaux de chercheurs exceptionnels du Canada et du monde qui se penchent sur des questions et défis importants.

Leur vision était de créer un institut virtuel qui mettrait en lien certains des meilleurs chercheurs du monde, de toutes disciplines et de toutes origines géographiques, pour collaborer à des questions d’importance pour l’humanité.

Le monde a profondément changé depuis la fondation de l’organisation exceptionnelle qu’est le CIFAR. Néanmoins, le modèle du CIFAR est sans doute encore plus pertinent et attirant aujourd’hui qu’il ne l’était il y a trente ans.

Les questions de recherche et les défis d’envergure auxquels l’humanité est confrontée transcendent les frontières disciplinaires et requièrent l’attention de grands penseurs issus de toutes les régions du globe. Au CIFAR, notre expérience nous a montré que la mise en lien des plus grands cerveaux du monde mène presque toujours à des progrès transformateurs.

Le CIFAR réunit aujourd’hui près de 400 chercheurs et conseillers principaux provenant de 103 établissements de recherche et de 16 pays. Nos 11 programmes se déclinent en quatre thèmes : améliorer la santé humaine, transformer la technologie, bâtir des sociétés solides et assurer la durabilité de la Terre.

Depuis que je me suis joint à l’ICRA, nous avons mis au point une vision renouvelée du CIFAR – CIFAR 2.0 – qui mise sur nos trente années de réalisations tout en répondant aux besoins et aux possibilités du monde d’aujourd’hui et en s’adaptant au contexte évolutif où s’articule maintenant la recherche.

CIFAR 2.0 compte six piliers : mettre l’accent sur les résultats et l’impact, élargir notre portée mondiale, tisser des partenariats, favoriser le perfectionnement professionnel des nouveaux chercheurs les plus talentueux du monde, assurer le passage de la recherche à l’action et créer une culture tournée vers l’extérieur dont les membres sont prêts à prendre des risques. En avril aura lieu le lancement du tout premier « Appel à idées mondial » du CIFAR. Cet appel mondial comporte trois objectifs : interpeller de nouveaux chercheurs, élargir notre portée mondiale et solliciter de nouvelles idées emballantes qui pourraient contribuer à trouver réponse à des questions d’importance pour le monde.

La nouvelle Académie mondiale du CIFAR, basée au Banff Centre, comportera une série de programmes destinés à de jeunes chercheurs exceptionnels du monde entier - y compris les Chercheurs mondiaux du CIFAR, des programmes de perfectionnement du leadership, des programmes de visites ou d’échanges de courte durée, des réunions internationales thématiques et d’autres programmes à l’interface entre la recherche et les politiques. Nous avons pour objectif d’offrir aux jeunes chercheurs les plus prometteurs du monde la possibilité d’interagir entre eux et avec des chefs de file exceptionnels de la recherche. Les jeunes sont essentiels à l’avenir de la recherche.

Je suis emballé par la vision du CIFAR 2.0 et par sa capacité de maintenir les grandes traditions de leadership et d’excellence de mes prédécesseurs. Notre objectif est de miser sur les réalisations des trente dernières années et de garantir au CIFAR la poursuite de son parcours enviable en matière de création de connaissances, d’établissement de nouveaux modes de pensée et de recherche sur des questions d’importance pour l’humanité.




Alan Bernstein
Président et chef de la direction