Search

Nouvelles du CIFAR

Annonce

  • Nouvelles
  • Cerveau, esprit et conscience Azrieli

Don visionnaire de 10 millions de dollars de la Fondation Azrieli au profit du CIFAR

par CIFAR
juin 13 / 16

Jeudi le 9 juin 2016, à l’occasion d’une soirée spéciale au Koerner Hall à Toronto, le CIFAR a annoncé un don historique de 10 millions de dollars de la Fondation Azrieli. Depuis sa fondation, le CIFAR n’avait jamais reçu un don aussi important d’une fondation philanthropique. 

Ce don œuvrera à l’appui du programme Cerveau, esprit et conscience Azrieli, un programme de recherche de pointe qui réunit d’éminents chercheurs du monde entier pour explorer le fondement biologique de la conscience humaine. Le programme mobilise des penseurs exceptionnels d’un vaste éventail de domaines dont les recherches rehausseront notre compréhension du cerveau et des troubles connexes. 

Ce don permet aussi le lancement du programme des Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli qui offrira financement et soutien pour aider les chercheurs en début de carrière à bâtir leur réseau de recherche et à acquérir des compétences essentielles en vue de devenir des chefs de file de la recherche au plan mondial. 

« J’aimerais exprimer mes sincères remerciements à la Fondation Azrieli pour ce don incroyable », a dit le Dr Alan Bernstein, président et chef de la direction du CIFAR, à l’occasion de la réception pour annoncer le don. « La Fondation Azrieli est l’une des plus importantes institutions philanthropiques au Canada. Elle met l’accent sur les sciences du cerveau et partage avec le CIFAR cette philosophie visionnaire d’investir dans des domaines de recherche au pouvoir transformateur. » 

La Dre Naomi Azrieli, présidente et chef de la direction de la Fondation Azrieli, s’est jointe au Dr Bernstein pour faire cette annonce. Dans ses remarques, elle a expliqué que « la Fondation Azrieli vise à cerner des occasions de favoriser l’excellence en science et réalise des investissements au profit du travail de chercheurs aguerris et de chercheurs en début de carrière exceptionnels. Comme le CIFAR préconise une approche multidisciplinaire et mondiale pour s’attaquer aux défis les plus complexes du monde, il représente le milieu idéal où réaliser des recherches collaboratives qui peuvent mener à des percées dans les sciences du cerveau, la dernière frontière de la science. »

Azrieli Foundation

La Fondation Azrieli soutient et exécute une gamme d’initiatives dans divers domaines, y compris la promotion de l’excellence en éducation et l’accès à l’éducation, la recherche scientifique et médicale, l’enseignement sur l’Holocauste, et l’avancement de l’excellence en architecture et dans les arts. 

« Je n’ai jamais rencontré David Azrieli, mais je sais qu’il était à la fois un architecte et un bâtisseur novateur », dit Bernstein. Né en Pologne, il a participé à la Guerre d’Indépendance d’Israël et a immigré au Canada en 1954. Les deux sociétés qu’il a créées — Investissements Canpro à Montréal et le Groupe Azrieli à Tel-Aviv – sont devenues des chefs de file dans leur domaine, et ont permis la conception et la réalisation d’une multitude de projets, y compris le prestigieux Azrieli Centre à Tel-Aviv. Son héritage perdure par l’entremise de son épouse, Stephanie, de ses filles, Naomi, Danna et Sharon et de la Fondation Azrieli, l’une des plus importantes institutions philanthropiques au Canada.   

L’annonce du don généreux de la Fondation Azrieli s’est faite dans le cadre de la soirée, Notre cerveau musical, qui a conjugué performance musicale et conférences pour expliquer comment le cerveau réagit à la musique.

Le programme à guichet fermé a mis en vedette l’ensemble de chambre canadien renommé, le Trio Gryphon, ainsi que Julie Nesrallah, mezzo-soprano et animatrice de la soirée. Robert Zatorre (Université McGill) et Laurel Trainor (Université McMaster), neuroscientifiques de pointe et Boursiers principaux du CIFAR ont chacun fait une présentation où ils ont exploré comment notre cerveau réagit à la musique. 

Cette conjugaison de musique exquise, de connaissances scientifiques et de participation de l’auditoire visait à illustrer le potentiel que recèle la science pour élucider le fonctionnement du cerveau, qualifié par le Dr Azrieli comme l’une des dernières frontières inexplorées de l’humanité. 

Nouvelles

  • Nouvelles
  • Cerveau, esprit et conscience Azrieli

Don visionnaire de 10 millions de dollars de la Fondation Azrieli au profit du CIFAR

par CIFAR
juin 13 / 16

Jeudi le 9 juin 2016, à l’occasion d’une soirée spéciale au Koerner Hall à Toronto, le CIFAR a annoncé un don historique de 10 millions de dollars de la Fondation Azrieli. Depuis sa fondation, le CIFAR n’avait jamais reçu un don aussi important d’une fondation philanthropique. 

Ce don œuvrera à l’appui du programme Cerveau, esprit et conscience Azrieli, un programme de recherche de pointe qui réunit d’éminents chercheurs du monde entier pour explorer le fondement biologique de la conscience humaine. Le programme mobilise des penseurs exceptionnels d’un vaste éventail de domaines dont les recherches rehausseront notre compréhension du cerveau et des troubles connexes. 

Ce don permet aussi le lancement du programme des Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli qui offrira financement et soutien pour aider les chercheurs en début de carrière à bâtir leur réseau de recherche et à acquérir des compétences essentielles en vue de devenir des chefs de file de la recherche au plan mondial. 

« J’aimerais exprimer mes sincères remerciements à la Fondation Azrieli pour ce don incroyable », a dit le Dr Alan Bernstein, président et chef de la direction du CIFAR, à l’occasion de la réception pour annoncer le don. « La Fondation Azrieli est l’une des plus importantes institutions philanthropiques au Canada. Elle met l’accent sur les sciences du cerveau et partage avec le CIFAR cette philosophie visionnaire d’investir dans des domaines de recherche au pouvoir transformateur. » 

La Dre Naomi Azrieli, présidente et chef de la direction de la Fondation Azrieli, s’est jointe au Dr Bernstein pour faire cette annonce. Dans ses remarques, elle a expliqué que « la Fondation Azrieli vise à cerner des occasions de favoriser l’excellence en science et réalise des investissements au profit du travail de chercheurs aguerris et de chercheurs en début de carrière exceptionnels. Comme le CIFAR préconise une approche multidisciplinaire et mondiale pour s’attaquer aux défis les plus complexes du monde, il représente le milieu idéal où réaliser des recherches collaboratives qui peuvent mener à des percées dans les sciences du cerveau, la dernière frontière de la science. »

Azrieli Foundation

La Fondation Azrieli soutient et exécute une gamme d’initiatives dans divers domaines, y compris la promotion de l’excellence en éducation et l’accès à l’éducation, la recherche scientifique et médicale, l’enseignement sur l’Holocauste, et l’avancement de l’excellence en architecture et dans les arts. 

« Je n’ai jamais rencontré David Azrieli, mais je sais qu’il était à la fois un architecte et un bâtisseur novateur », dit Bernstein. Né en Pologne, il a participé à la Guerre d’Indépendance d’Israël et a immigré au Canada en 1954. Les deux sociétés qu’il a créées — Investissements Canpro à Montréal et le Groupe Azrieli à Tel-Aviv – sont devenues des chefs de file dans leur domaine, et ont permis la conception et la réalisation d’une multitude de projets, y compris le prestigieux Azrieli Centre à Tel-Aviv. Son héritage perdure par l’entremise de son épouse, Stephanie, de ses filles, Naomi, Danna et Sharon et de la Fondation Azrieli, l’une des plus importantes institutions philanthropiques au Canada.   

L’annonce du don généreux de la Fondation Azrieli s’est faite dans le cadre de la soirée, Notre cerveau musical, qui a conjugué performance musicale et conférences pour expliquer comment le cerveau réagit à la musique.

Le programme à guichet fermé a mis en vedette l’ensemble de chambre canadien renommé, le Trio Gryphon, ainsi que Julie Nesrallah, mezzo-soprano et animatrice de la soirée. Robert Zatorre (Université McGill) et Laurel Trainor (Université McMaster), neuroscientifiques de pointe et Boursiers principaux du CIFAR ont chacun fait une présentation où ils ont exploré comment notre cerveau réagit à la musique. 

Cette conjugaison de musique exquise, de connaissances scientifiques et de participation de l’auditoire visait à illustrer le potentiel que recèle la science pour élucider le fonctionnement du cerveau, qualifié par le Dr Azrieli comme l’une des dernières frontières inexplorées de l’humanité. 

Mobilisation du savoir

  • Nouvelles
  • Cerveau, esprit et conscience Azrieli

Don visionnaire de 10 millions de dollars de la Fondation Azrieli au profit du CIFAR

par CIFAR
juin 13 / 16

Jeudi le 9 juin 2016, à l’occasion d’une soirée spéciale au Koerner Hall à Toronto, le CIFAR a annoncé un don historique de 10 millions de dollars de la Fondation Azrieli. Depuis sa fondation, le CIFAR n’avait jamais reçu un don aussi important d’une fondation philanthropique. 

Ce don œuvrera à l’appui du programme Cerveau, esprit et conscience Azrieli, un programme de recherche de pointe qui réunit d’éminents chercheurs du monde entier pour explorer le fondement biologique de la conscience humaine. Le programme mobilise des penseurs exceptionnels d’un vaste éventail de domaines dont les recherches rehausseront notre compréhension du cerveau et des troubles connexes. 

Ce don permet aussi le lancement du programme des Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli qui offrira financement et soutien pour aider les chercheurs en début de carrière à bâtir leur réseau de recherche et à acquérir des compétences essentielles en vue de devenir des chefs de file de la recherche au plan mondial. 

« J’aimerais exprimer mes sincères remerciements à la Fondation Azrieli pour ce don incroyable », a dit le Dr Alan Bernstein, président et chef de la direction du CIFAR, à l’occasion de la réception pour annoncer le don. « La Fondation Azrieli est l’une des plus importantes institutions philanthropiques au Canada. Elle met l’accent sur les sciences du cerveau et partage avec le CIFAR cette philosophie visionnaire d’investir dans des domaines de recherche au pouvoir transformateur. » 

La Dre Naomi Azrieli, présidente et chef de la direction de la Fondation Azrieli, s’est jointe au Dr Bernstein pour faire cette annonce. Dans ses remarques, elle a expliqué que « la Fondation Azrieli vise à cerner des occasions de favoriser l’excellence en science et réalise des investissements au profit du travail de chercheurs aguerris et de chercheurs en début de carrière exceptionnels. Comme le CIFAR préconise une approche multidisciplinaire et mondiale pour s’attaquer aux défis les plus complexes du monde, il représente le milieu idéal où réaliser des recherches collaboratives qui peuvent mener à des percées dans les sciences du cerveau, la dernière frontière de la science. »

Azrieli Foundation

La Fondation Azrieli soutient et exécute une gamme d’initiatives dans divers domaines, y compris la promotion de l’excellence en éducation et l’accès à l’éducation, la recherche scientifique et médicale, l’enseignement sur l’Holocauste, et l’avancement de l’excellence en architecture et dans les arts. 

« Je n’ai jamais rencontré David Azrieli, mais je sais qu’il était à la fois un architecte et un bâtisseur novateur », dit Bernstein. Né en Pologne, il a participé à la Guerre d’Indépendance d’Israël et a immigré au Canada en 1954. Les deux sociétés qu’il a créées — Investissements Canpro à Montréal et le Groupe Azrieli à Tel-Aviv – sont devenues des chefs de file dans leur domaine, et ont permis la conception et la réalisation d’une multitude de projets, y compris le prestigieux Azrieli Centre à Tel-Aviv. Son héritage perdure par l’entremise de son épouse, Stephanie, de ses filles, Naomi, Danna et Sharon et de la Fondation Azrieli, l’une des plus importantes institutions philanthropiques au Canada.   

L’annonce du don généreux de la Fondation Azrieli s’est faite dans le cadre de la soirée, Notre cerveau musical, qui a conjugué performance musicale et conférences pour expliquer comment le cerveau réagit à la musique.

Le programme à guichet fermé a mis en vedette l’ensemble de chambre canadien renommé, le Trio Gryphon, ainsi que Julie Nesrallah, mezzo-soprano et animatrice de la soirée. Robert Zatorre (Université McGill) et Laurel Trainor (Université McMaster), neuroscientifiques de pointe et Boursiers principaux du CIFAR ont chacun fait une présentation où ils ont exploré comment notre cerveau réagit à la musique. 

Cette conjugaison de musique exquise, de connaissances scientifiques et de participation de l’auditoire visait à illustrer le potentiel que recèle la science pour élucider le fonctionnement du cerveau, qualifié par le Dr Azrieli comme l’une des dernières frontières inexplorées de l’humanité. 

Vidéo

  • Nouvelles
  • Cerveau, esprit et conscience Azrieli

Don visionnaire de 10 millions de dollars de la Fondation Azrieli au profit du CIFAR

par CIFAR
juin 13 / 16

Jeudi le 9 juin 2016, à l’occasion d’une soirée spéciale au Koerner Hall à Toronto, le CIFAR a annoncé un don historique de 10 millions de dollars de la Fondation Azrieli. Depuis sa fondation, le CIFAR n’avait jamais reçu un don aussi important d’une fondation philanthropique. 

Ce don œuvrera à l’appui du programme Cerveau, esprit et conscience Azrieli, un programme de recherche de pointe qui réunit d’éminents chercheurs du monde entier pour explorer le fondement biologique de la conscience humaine. Le programme mobilise des penseurs exceptionnels d’un vaste éventail de domaines dont les recherches rehausseront notre compréhension du cerveau et des troubles connexes. 

Ce don permet aussi le lancement du programme des Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli qui offrira financement et soutien pour aider les chercheurs en début de carrière à bâtir leur réseau de recherche et à acquérir des compétences essentielles en vue de devenir des chefs de file de la recherche au plan mondial. 

« J’aimerais exprimer mes sincères remerciements à la Fondation Azrieli pour ce don incroyable », a dit le Dr Alan Bernstein, président et chef de la direction du CIFAR, à l’occasion de la réception pour annoncer le don. « La Fondation Azrieli est l’une des plus importantes institutions philanthropiques au Canada. Elle met l’accent sur les sciences du cerveau et partage avec le CIFAR cette philosophie visionnaire d’investir dans des domaines de recherche au pouvoir transformateur. » 

La Dre Naomi Azrieli, présidente et chef de la direction de la Fondation Azrieli, s’est jointe au Dr Bernstein pour faire cette annonce. Dans ses remarques, elle a expliqué que « la Fondation Azrieli vise à cerner des occasions de favoriser l’excellence en science et réalise des investissements au profit du travail de chercheurs aguerris et de chercheurs en début de carrière exceptionnels. Comme le CIFAR préconise une approche multidisciplinaire et mondiale pour s’attaquer aux défis les plus complexes du monde, il représente le milieu idéal où réaliser des recherches collaboratives qui peuvent mener à des percées dans les sciences du cerveau, la dernière frontière de la science. »

Azrieli Foundation

La Fondation Azrieli soutient et exécute une gamme d’initiatives dans divers domaines, y compris la promotion de l’excellence en éducation et l’accès à l’éducation, la recherche scientifique et médicale, l’enseignement sur l’Holocauste, et l’avancement de l’excellence en architecture et dans les arts. 

« Je n’ai jamais rencontré David Azrieli, mais je sais qu’il était à la fois un architecte et un bâtisseur novateur », dit Bernstein. Né en Pologne, il a participé à la Guerre d’Indépendance d’Israël et a immigré au Canada en 1954. Les deux sociétés qu’il a créées — Investissements Canpro à Montréal et le Groupe Azrieli à Tel-Aviv – sont devenues des chefs de file dans leur domaine, et ont permis la conception et la réalisation d’une multitude de projets, y compris le prestigieux Azrieli Centre à Tel-Aviv. Son héritage perdure par l’entremise de son épouse, Stephanie, de ses filles, Naomi, Danna et Sharon et de la Fondation Azrieli, l’une des plus importantes institutions philanthropiques au Canada.   

L’annonce du don généreux de la Fondation Azrieli s’est faite dans le cadre de la soirée, Notre cerveau musical, qui a conjugué performance musicale et conférences pour expliquer comment le cerveau réagit à la musique.

Le programme à guichet fermé a mis en vedette l’ensemble de chambre canadien renommé, le Trio Gryphon, ainsi que Julie Nesrallah, mezzo-soprano et animatrice de la soirée. Robert Zatorre (Université McGill) et Laurel Trainor (Université McMaster), neuroscientifiques de pointe et Boursiers principaux du CIFAR ont chacun fait une présentation où ils ont exploré comment notre cerveau réagit à la musique. 

Cette conjugaison de musique exquise, de connaissances scientifiques et de participation de l’auditoire visait à illustrer le potentiel que recèle la science pour élucider le fonctionnement du cerveau, qualifié par le Dr Azrieli comme l’une des dernières frontières inexplorées de l’humanité.