Nouvelles

  • Annonce
  • Apprentissage automatique, apprentissage biologique

Le CIFAR félicite le premier ministre Trudeau et le président Macron sur leur engagement historique visant à créer un groupe d’étude international sur l’IA inclusive et éthique

by
juin 6 / 18

L’Institut canadien de recherches avancées (ICRA) applaudit les efforts du premier ministre canadien Justin Trudeau et du président français Emmanuel Macron quant à leur engagement visant à mobiliser les experts de tous les secteurs de la société et de tous les domaines de recherche à l’échelle mondiale afin de mieux comprendre comment développer des technologies d’intelligence artificielle (IA) qui seront bénéfiques pour tous.

« L’IA a le potentiel de modifier presque toutes les facettes de la façon dont nous travaillons et vivons. Nous souscrivons avec enthousiasme à la création d’un groupe d’étude international responsable de comprendre les technologies émergentes en IA et la façon de s’assurer qu’elles seront bénéfiques. Nous attendons impatiemment de travailler avec nos partenaires canadiens et internationaux pour soutenir cet engagement », s’est réjoui M. Alan Bernstein, président et chef de la direction de le CIFAR.

Le plan a été annoncé par M. Trudeau et M. Macron le 7 juin, avant le Sommet du G7 qui aura lieu à Charlevoix, au Québec. Le groupe d’experts indépendants comprendra des spécialistes des gouvernements, des scientifiques reconnus mondialement, ainsi que des représentants de l’industrie et de la société civile. Il identifiera les défis et les possibilités que présente l’IA et travaillera à énoncer les pratiques exemplaires pour veiller à ce que l’IA réalise son potentiel de créer des avantages économiques et sociaux.

À titre d’institut de recherche mondial basé au Canada, le CIFAR gère la Stratégie pancanadienne en matière d’IA, assortie d’un octroi de 125 millions de dollars. Le CIFAR collabore avec des partenaires à l’échelle de la planète, y compris le Centre national de la recherche scientifique en France et UK Research and Innovation au Royaume-Uni, pour examiner l’IA et ses implications sociétales.

Par l’intermédiaire de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA et d’autres efforts, y compris certaines initiatives récentes sur le plan de l’IA éthique, le Canada est un chef de file de la recherche et de l’innovation en IA. (Pour des faits saillants sur certaines activités en cours partout au pays, veuillez lire le document d’information ci-dessous.)

« L’annonce d’aujourd’hui s’appuie sur le leadership de longue date du Canada en recherche et en innovation en IA, ainsi que sur sa communauté des sciences sociales et sa communauté politique vibrantes, a expliqué Mme Elissa Strome, directrice exécutive de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA de le CIFAR. Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires de nos trois instituts œuvrant en IA à Edmonton, à Toronto et à Montréal et avec les chercheurs de l’ensemble du pays pour soutenir la déclaration d’aujourd’hui. »

Trudeau et M. Macron ont annoncé qu’ils créeront un groupe de travail qui fera des recommandations sur la façon de former le groupe d’experts et qu’ils inviteront d’autres nations à se joindre à eux.

Document d’information :

Exemples du leadership actuel canadien sur le plan de la compréhension et de l’élaboration de l’IA éthique

Le Canada est un leader en IA grâce à sa force internationale en recherche en IA et en sciences sociales, ainsi qu’à ses secteurs publics et privés engagés. Voici quelques exemples de certaines des activités en cours dans l’ensemble du pays pour promouvoir la compréhension et l’élaboration de l’IA éthique.

  •  Dirigé par plusieurs partenaires au Québec, le Forum sur le développement socialement responsable de l’intelligence artificielle a été tenu à Montréal en novembre 2017 et s’est conclu par le dévoilement du préambule de l’ébauche de la déclaration de Montréal pour le développement responsable de l’IA. Plusieurs activités subséquentes ont eu lieu depuis, y compris une série d’ateliers avec des intervenants de l’ensemble du Québec ainsi que des consultations citoyennes dans les bibliothèques publiques.
  •  Le document Responsible Artificial Intelligence in the Government of Canada (Intelligence artificielle responsable au sein du gouvernement du Canada) a été rédigé par le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada dans le cadre de sa série de livres blancs sur les perturbations numériques. Il mobilise la collectivité à plus vaste échelle en identifiant les considérations techniques et éthiques de l’utilisation de l’IA par les institutions fédérales canadiennes.
  •  Par l’intermédiaire de ses activités du programme national de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA, le CIFAR collabore avec nos partenaires des trois instituts nationaux d’IA et du secteur. Le principe Fairness, Accountability and Transparency in AI (Équité, responsabilité et transparence en IA) est une priorité stratégique émergente pour les activités du programme national. Le CIFAR soutient également une série de cours d’été ciblés sur les implications sociales pour les étudiants de l’école secondaire jusqu’aux études supérieures et au-delà, notamment :
  •   AI for Social Good Summer Lab (L’IA pour le bien social – Laboratoire estival) : un laboratoire estival d’un mois qui enseigne les concepts techniques de l’apprentissage machine, en plus du développement et de la conception de produits numériques appliqués à un problème social. 
  • Invent the Future, AI Scholars Program (Inventer l’avenir, programme sur l’IA pour boursières) : un programme de renforcement estival de deux semaines pour les adolescentes de 11e année au campus Burnaby de l’Université Simon Fraser.
  •   Data Science for Social Good Fellowships (Bourses – Sciences des données pour le bien social) : réunit des étudiants de diverses origines pour qu’ils collaborent étroitement avec des fournisseurs de données et des experts en la matière sur des projets collaboratifs ciblés qui ont le potentiel de profiter à la société.
  •   Enjeux politiques de l’intelligence artificielle: offre un tour d’horizon des enjeux éthiques, politiques et juridiques de l’IA en guise d’introduction.
  •   Par l’intermédiaire de son programme IA et société, le CIFAR a également lancé un appel pour des ateliers de recherche pour différentes équipes internationales, interdisciplinaires et intersectorielles afin d’étudier l’incidence de l’IA et tiendra une série de laboratoires politiques dans les capitales provinciales et fédérale pour mobiliser les fonctionnaires afin d’explorer les implications à moyen terme de l’IA sur la politique publique.

Contact

La directrice exécutive de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA, Elissa Strome, est à Ottawa et disponible pour une entrevue.

Relations avec les médias: Juanita Bawagan, Rédactrice et spécialiste des relations avec les médias de le CIFAR, juanita.bawagan@cifar.ca, 416 971-4884