Search

Arthur B. McDonald

La nomination

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité

Institution

  • Université Queen's
Département de physique, génie physique et astronomie

Pays

  • Canada

Éducation

Ph.D. (physique), California Institute of Technology
M.A. (physique), Université Dalhousie

À propos

Arthur McDonald, physicien des particules, cherche à rehausser notre compréhension des neutrinos.

Plus spécifiquement, l’ajout de tellurium au scintillateur de la nouvelle configuration du détecteur SNO+ pourrait permettre l’étude de la double désintégration bêta sans neutrinos. Cela permettrait de mieux comprendre si les neutrinos agissent comme leur propre antiparticule et, peut-être, de faire la mesure de la masse absolue des neutrinos. McDonald participe aussi à l’expérience DEAP-3600, un nouveau détecteur de matière sombre à l’argon qui sera construit au SNOLAB et qui pourrait être dix fois plus sensible que les détecteurs actuels.

Prix

Compagnon de l’Ordre du Canada, 2016

Lauréat du prix Nobel de physique, 2015

Prix de la percée en physique fondamentale (avec la collaboration SNO), 2016

Officier de l’Ordre du Canada, 2006

Médaille d’or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada, 2003

Membre de la Royal Society of London, 1997

Membre de la Société royale du Canada, 1997

Membre de l’American Physical Society, 1983

Publications Pertinentes

Ahmad, Q.R. et coll. « Direct evidence for neutrino flavor transformation from neutral-current interactions in the Sudbury Neutrino Observatory. » Phys. Rev. Lett. 89, no 1 (juin 2002): 011301.

Connecter

Google Scholar