Search

Ayelet Shachar

Nomination

  • Conseillère
  • Frontières, groupes et appartenance

Institution

  • Institut Max-Planck pour l’étude sur la diversité religieuse et ethnique, et Université de Toronto

Pays

  • Canada

Éducation

J.S.D. (doctorat en science du droit), Faculté de droit de Yale
LL.M. (maîtrise en droit), Faculté de droit de Yale
LL.B. (baccalauréat en droit), Université de Tel-Aviv
B.A. (science politique), Université de Tel-Aviv

À propos

Ayelet Shachar est directrice de l’Institut Max-Planck pour l’étude de la diversité religieuse et ethnique.

Précédemment, elle a été titulaire de la chaire de recherche du Canada en citoyenneté et multiculturalisme à la Faculté de droit de l’Université de Toronto, professeure invitée Leah Kaplan en droits de la personne à la Faculté de droit de Stanford, et professeure invitée Jeremiah Smith à la Faculté de droit de Harvard.   

Dans ses recherches, elle se penche sur la théorie de la citoyenneté, la loi de l’immigration, la diversité culturelle, l’égalité de genre, la migration des talents et les nouveaux régimes frontaliers. Ses travaux ont conduit à un nouveau mode de pensée quant aux meilleures façons d’atténuer les tensions entre la diversité religieuse et l’égalité de genre, et se sont révélés influents en matière de politiques publiques et de débats législatifs. De plus, ses travaux ont fait l’objet de citations par des dirigeants religieux (par exemple, l’archevêque de Canterbury, en Angleterre) et dans des décisions de hautes cours (par exemple, la Cour suprême du Canada). Ses recherches sont animées par le besoin urgent de formuler de nouveaux principes juridiques pour résoudre certaines des questions les plus pressantes de notre époque : comment vivre ensemble dans des sociétés multiculturelles, comment accorder des droits à ceux qui ne sont pas officiellement membres du groupe, et comment freiner la portée sans cesse croissante des contrôles frontaliers et de l’immigration dans un monde d’inégalité persistante.

Shachar est l’auteure primée de Multicultural Jurisdictions: Cultural Differences and Women’s Rights, The Birthright Lottery: Citizenship and Global Inequality et The Shifting Border: Legal Cartographies of Migration and Mobility, et est l’auteure principale de l’ouvrage The Oxford Handbook of Citizenship. Elle a offert des services-conseils bénévolement à des juges, à des organisations non gouvernementales, au Centre européen de recherche et de documentation parlementaire et à la Banque mondiale.

Prix

Prix Gottfried Wilhelm Leibniz — prix de recherche le plus prestigieux en Allemagne, 2019

Académie des sciences, des arts et des lettres Göttingen, 2017

Chaire de recherche du Canada en citoyenneté et multiculturalisme, 2007-2015

Membre de la Société royale du Canada, 2014

American Political Science Association, prix de la section Migration et Citoyenneté, 2013

Publications Pertinentes

Ayelet Shachar, The Shifting Border: Legal Cartographies of Migration and Mobility (Critical Powers Series, Manchester: Manchester University Press, 2020)

Ayelet Shachar, « The Marketization of Citizenship in an Age of Restrictionism, » Ethics & International Affairs 32 (2018), 3-13

Ayelet Shachar et. coll., éd., The Oxford Handbook of Citizenship (Oxford: Oxford University Press, 2017)

Ayelet Shachar, The Birthright Lottery: Citizenship and Global Inequality (Cambridge, MA: Harvard University Press, 2009)

Ayelet Shachar, Multicultural Jurisdictions: Cultural Differences and Women’s Rights (Cambridge: Cambridge University Press, 2001)

Connecter

Profil