Search

Brenda Andrews

La nomination

  • Boursière
  • Réseaux Génétiques

Institution

  • Université de Toronto
Département de recherche médicale et Centre de recherche Terrence Donnelly de recherche cellulaire et biomoléculaire

Pays

  • Canada

Éducation

Ph.D. (biophysique médicale), Université de Toronto

À propos

Brenda Andrews est titulaire de la chaire de recherche médicale Charles H. Best, directrice du Centre Donnelly de recherche cellulaire et biomoléculaire et professeure de génétique moléculaire à l’Université de Toronto.

Professeure Andrews a obtenu un doctorat en biophysique médicale (avec Paul Sadowski) de l’Université de Toronto et un postdoctorat en génétique avec le regretté Ira Herskowitz de l’Université de la Californie à San Francisco. En 1991, la professeure Andrews s’est jointe au département de génétique médicale (maintenant génétique moléculaire) de l’Université de Toronto. En 1999, elle devient présidente du département et occupe ce poste pendant cinq ans jusqu’à ce qu’elle devienne présidente du département de recherche médicale Banting & Best et présidente inaugurale du Centre Donnelly. Parmi ses intérêts de recherche actuels, notons l’analyse de réseaux d’interactions génétiques chez la levure bourgeonnante et les cellules mammifères à l’aide de plateforme génétique à haut débit, comme la microscopie à haut contenu pour l’analyse systématique des phénotypes biologiques cellulaires. La professeure Andrews est compagnon de l’Ordre du Canada, et membre élue de la Société royale du Canada, de l’American Association for the Advancement of Science et de l’American Academy of Microbiology.

Prix

Prix Emil Christian Hansen de microbiologie, Fondation Carlsberg (partagé avec Charles Boone)

Prix « Breaking the Glass Ceiling », Women in Science and Engineering, Université de Toronto, 2007

Membre, Société royale du Canada, 2005

Prix d’excellence en recherche du premier ministre de l’Ontario, 1999-2002

Scientifique du Conseil de recherches médicales du Canada, 1997-2002

Bourse du Conseil de recherches médicales du Canada, 1986-1989

Publications Pertinentes

Kuzmin, E.*, VanderSluis, B.*, Wang, W., Tan, G., Deshpande, R., Chen, Y., Usaj, M., Balint, A., Mattiazzi Usaj, M., van Leeuwen, J., Koch, E.N., Pons, C., Dagilis, A.J., Pryszlak, M., Want, Z., Xu, K., Heydari, H., San Luis, B-J., Shuteriquq, E., Zhu, H., van Dyk, N., Sharifpoor, S., Costanzo, M., Bolnick, D., Brown, G.W, Andrews, B.J.#, Myers, C.L.#, Boone, C#. « Systematic analysis of complex genetic interactions. » Science 360 (2018).

Kraus, O.Z, Grys, B.T., Ba, J., Chong, Y., Frey, B.J., Boone, C.,* & Andrews, B.J*. « Automated analysis of high-content microscopy data with deep learning. » Molecular Systems Biology 13(4) (2017) : 924

Jolanda van Leeuwen1*, Carles Pons2*, Joseph C. Mellor, Takafumi N.Yamaguchi, Helena Friesen, John Koschwanez, Mojca Mattiazzi Ušaj, Maria Pechlaner, Mehmet Takar, Matej Ušaj, Benjamin VanderSluis, Kerry Andrusiak, Pritpal Bansal, Anastasia Baryshnikova, Claire Boone, Jessica Cao, Atina Cote, Marinella Gebbia, Gene Horecka, Ira Horecka, Elena Kuzmin, Nicole Legro, Wendy Liang, Natascha van Lieshout, Margaret McNee, Bryan-Joseph San Luis, Fatemeh Shaeri, Ermira Shuteriqi, Song Sun, Lu Yang, Ji-Young Youn, Michael Yuen, Michael Costanzo, Anne-Claude Gingras, Patrick Aloy, Chris Oostenbrink, Andrew Murray, Todd R. Graham, Chad L. Myers, Brenda J. Andrews‡, Frederick P. Roth‡, and Charles Boone‡ (2016). « Exploring functional genetic suppression interactions on a global scale. » Science 354 (6312) (2016).
Styles, E.B., Founk, K.J., Zamparo, L.A., Sing, T.L., Altintas, D., Ribeyre, C., Ribaud, V., Rougement, J., Mayhew, D., Costanzo, M., Usaj, M., Verster, A.J., Koch, E., Novarina, D., Graf, M., Luke, B., Muzi-Falconi, M., Myers, C.L., Mitra, R.D., Shore, D., Brown, G.W., Zhang, Z., Boone, C.#, Andrews, B.J#. « Quantitative Yeast Phenomics: Systematic Single Cell Analysis of DNA Damage Foci. » Cell Systems 3(3) (2016) : 264-277.

*contributions égales; # auteurs co-correspondants

Connecter

Andrews Lab