Search

Brian Kobilka

La nomination

  • Conseiller
  • Architecture moléculaire de la vie

Institution

  • Université Stanford
Département de physiologie moléculaire et cellulaire

Pays

  • États Unis

Éducation

M.D., Université Yale
B.S. (biologie, chimie), Université du Minnesota à Duluth

À propos

Les recherches de Brian Kobilka sont à l’origine de nombreuses percées dans notre compréhension du fonctionnement et de la réaction des récepteurs cellulaires aux signaux externes.

Il est reconnu pour ses travaux de pointe sur les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG), une famille de récepteurs qui inclut les récepteurs photosensibles des yeux. Environ la moitié de tous les médicaments utilisés aujourd’hui ont recours aux RCPG.

Dans ses recherches, Kobilka s’intéresse à la structure et au mécanisme d’activation des RCPG. Dans son laboratoire, il fait appel à un éventail de méthodes biochimiques et biophysiques, y compris la cristallographie des protéines, la spectroscopie par RMN (résonance magnétique nucléaire) et la RPE (résonance paramagnétique électronique) pour mieux comprendre leurs propriétés dynamiques et leur comportement.

Prix

American Academy of Arts and Sciences, 2015

National Academy of of Medicine, 2014

Prix du scientifique distingué Earl et Thressa Stadtman de l’ASBMB, 2013

Prix Nobel de chimie, 2012

National Academy of Science, 2011

Publications Pertinentes

Rosenbaum, D. et coll. « GPCR engineering yields high-resolution structural insights into beta2-adrenergic receptor function. » Science 318 (2007): 1266–1273.


Rasmussen, S. et coll. « Crystal structure of the beta(2) adrenergic receptor-Gs protein complex. » Nature 477 (2011): 549–55.


Nygaard, R. et coll. « The Dynamic Process of beta(2)-Adrenergic Receptor Activation. » Cell 152, no 3 (janvier 2013): 532–42.


Huang, W. et coll. « Structural Insights into μ-opioid receptor activation. » Nature 524 (août 2015).


Manglik, A. et coll. « Structural insights into the dynamic process of β2-adrenergic receptor signaling. » Cell 161, no 5 (2015): 1101–1111.

Connecter

Kobilka Lab