Search

Catherine L. Drennan

La nomination

  • Boursière
  • Énergie solaire bio-inspirée

Institution

  • Howard Hughes Medical Institute
  • Massachusetts Institute of Technology

Pays

  • États Unis

Éducation

Ph.D. (biochimie), Université du Michigan
A.B. (chimie), Vassar College

À propos

Catherine Drennan cherche à comprendre comment la nature exploite et redirige la réactivité des centres métalliques enzymatiques afin de réaliser des réactions complexes.

En associant la radiocristallographie et la microscopie électronique à d’autres méthodes biophysiques, le laboratoire de Drennen vise, entre autres, à « visualiser » des processus moléculaires en obtenant des instantanés d’enzymes à l’œuvre. Certaines des protéines à l’étude ont été caractérisées récemment, et plusieurs autres ont déjà fait l’objet de nombreuses études, mais n’ont pas encore été caractérisées pour diverses raisons, comme : sensibilité à l’oxygène, souplesse conformationnelle ou complexité structurale. Le laboratoire de Drennan se spécialise dans la résolution de ces problèmes complexes en biologie structurale. Tôt dans sa carrière de chercheuse indépendante, Drennan a déterminé l’une des deux premières structures du monoxyde de carbone déshydrogénase (CODH) et la première structure du complexe enzymatique formé par le monoxyde de carbone déshydrogénase bifonctionnel de 310-kDa et de l’acétyl-CoA synthase (CODH/ACS) (cette dernière découverte a été réalisée en collaboration avec Stephen Ragsdale de l’Université du Michigan). Ces structures que l’on souhaitait caractériser depuis longtemps ont offert un aperçu de ces incroyables centres métalliques, appelés grappes-A et grappes-C, qui permettent aux microorganismes de vivre à l’aide de dioxyde de carbone en le convertissant en acétyl-CoA par un processus appelé acétogenèse. Ces données structurales ont suscité de nombreuses recherches en modélisation chimique bioinorganique et en enzymologie mécaniste sur ces systèmes, des axes de recherche qui visent actuellement à cerner des méthodes de production de biocarburants à l’aide de dioxyde de carbone.

Prix

Presidential Early Career Award for Scientists and Engineers (PECASE)

Boursière Searle

Boursière Alfred P. Sloan

Publications Pertinentes

Gibson, M.I. et coll., « One carbon chemistry of oxalate oxidoreductase captured by X-ray crystallography. » Proc. Natl. Acad. Sci. U.S.A. 113 (2016): 320–25.

Kung, Y. et coll., « Visualising Molecular Juggling within a B12-dependent Methyltransferase Complex. » Nature 484 (2012): 265–69.

Doukov, T.I. et coll., « A Ni-Fe-Cu Center in a Bifunctional Carbon Monoxide Dehydrogenase/Acetyl-CoA Synthase. » Science 298 (2002).

Drennan, C.L. et coll., « Life on Carbon Monoxide: X-ray Structure of Rhodospirillum rubrum Ni-Fe-S Carbon Monoxide Dehydrogenase. » Proc. Natl. Acad. Sci. U.S.A. 98 (2001).

Connecter

MIT Profile