Search

Catherine Tallon-Baudry

Catherine Tallon Baudry

La nomination

  • Boursière
  • Cerveau, esprit et conscience Azrieli

Institution

  • École normale supérieure
Département de sciences cognitives

Pays

  • France

Éducation

Neuroscience, Université Lyon 1
Biologie, École normale supérieure de Lyon

À propos

Catherine Tallon-Baudry cherche à comprendre comment l’activité cérébrale se transforme en expérience consciente.

Elle a proposé que l’expérience subjective se produise quand une activité neuronale est liée à une forme minimale de soi qui provient de la surveillance neuronale des viscères. Elle analyse actuellement le rôle des associations voie intestinale-cerveau et cœur-cerveau dans des aspects très différents de la subjectivité. Ces recherches devraient non seulement jeter une nouvelle lumière sur la santé mentale, mais aussi nous aider à la conception de nouveaux paradigmes pour vérifier si des patients non communicants peuvent ressentir des choses.

Prix

Présidente élue, Association for the Scientific Study of Consciousness, 2017

Subvention avancée du Conseil européen de la recherche, 2014

Prix de jeune chercheur, Fondation Fyssen, 2002

Bourse, École normale supérieure de Lyon, France, 1990–1997

Publications Pertinentes

Tallon-Baudry, C. et coll. « The neural monitoring of visceral inputs, rather than attention, accounts for first-person perspective in conscious vision. » Cortex 102 (mai 2018): 139–49.

Babo-Rebelo, M., C. Richter et C. Tallon-Baudry. « Neural responses to heartbeats in the default network encode the self in spontaneous thoughts. » Journal of Neuroscience 36 (2016): 7829–7840.

Park, H.D. et coll. « Spontaneous fluctuations in neural responses to heartbeats predict visual detection. » Nature Neuroscience 17 (2014): 612–18.

Sergent, C. et coll. « Cueing attention after the stimulus is gone can retrospectively trigger conscious perception. » Current Biology 23 (2013): 150–55.

Wyart, V. et C. Tallon-Baudry. « A neural dissociation between visual awareness and spatial attention. » Journal of Neuroscience 28 (2008): 2667–2679.