Search

David S. Blehert

La nomination

  • Boursier
  • Règne fongique : Menaces et possibilités

Institution

  • U.S. Geological Survey
  • National Wildlife Health Center

Pays

  • États Unis

Éducation

B.S. (biologie), Université du Minnesota, 1993
Ph.D. (bactériologie) Université du Wisconsin à Madison, 1999

À propos

David Blehert est microbiologiste au National Wildlife Health Center (NWHC) du U.S. Geological Survey. En tant que dirigeant de la Diagnostic Laboratories Branch, son équipe travaille étroitement avec les épidémiologistes du NWHC pour enquêter sur des événements de mortalité inhabituelle touchant la faune aux États-Unis.

Blehert a axé ses recherches sur les pathogènes fongiques après la découverte de la cause du syndrome du nez blanc, une maladie fongique de la chauve-souris sauvage. De plus, les laboratoires de Blehert ont caractérisé l’agent causal de la maladie fongique du serpent et contribuent à la surveillance nationale des pathogènes amphibiens Batrachochytrium dendrobatidis et B. salamandrivorans. En raison de divers facteurs, comme la dégradation environnementale, la perte d’habitats et la propagation des pathogènes par l’entremise des déplacements et du commerce à l’échelle mondiale, l’émergence des maladies infectieuses s’accentue. Les maladies émergentes posent une menace pour les humains, les animaux domestiques et les animaux sauvages. Comme de nombreux pathogènes émergents ont pour origine les animaux sauvages, il est nécessaire d’avoir un programme efficace de surveillance de la santé des animaux sauvages pour détecter les flambées de maladies et réagir en conséquence en vue de préserver les populations sauvages et les écosystèmes essentiels qu’ils procurent. Comme Blehert se trouve à l’avant-plan de la surveillance des maladies des animaux sauvages aux États-Unis, il est très bien placé pour collaborer avec le CIFAR à l’étude de l’impact mondial des organismes fongiques sur la santé, l’agriculture et la biodiversité.

Prix

Service exemplaire en tant que membre du groupe de travail sur les événements de mortalité inhabituelle de mammifères de la National Oceanic and Atmospheric Administration, 2018

Prix commémoratif Tom Thorne et Beth Williams de la Wildlife Disease Association et de l’American Association of Wildlife Veterinarians, 2017

Membre honoraire, École de médecine vétérinaire de l’Université du Wisconsin à Madison, département de science pathobiologique, 2003-aujourd’hui

Publications Pertinentes

Lorch, J.M., J.M. Palmer, K.J. Vanderwolf, K.Z. Schmidt, M.L. Verant, T.J. Weller et D.S. Blehert.  2018.  Malassezia vespertilionis sp. nov.: a new cold-tolerant species of yeast isolated from bats.  Persoonia 41:56-70.

Ip, H.S., J.M. Lorch et D.S. Blehert.  2016.  Detection of spring viraemia of carp virus in imported amphibians reveals an unanticipated foreign animal disease threat.  Emerging Microbes and Infections 5:e97.

Lorch, J.M., S. Knowles, J.S. Lankton, K. Michell, J.L. Edwards, J.M. Kapfer, R.A. Staffen, E.R. Wild, K.Z. Schmidt, A.E. Ballmann, D. Blodgett, T.M. Farrell, B.M. Glorioso, L.A. Last, S.J. Price, K.L. Schuler, C.E. Smith, J.F.X. Wellehan Jr. et D.S. Blehert.  2016.  Snake fungal disease: an emerging threat to wild snakes.  Philosophical Transactions of the Royal Society B 371:20150457.

Lorch, J.M., C.U. Meteyer, M.J. Behr, J.G. Boyles, P.M. Cryan, A.C. Hicks, A.E. Ballmann, J.T.H. Coleman, D. Redell, D.M. Reeder et D.S. Blehert.  2011.  Experimental infection of bats with Geomyces destructans causes white-nose syndrome.  Nature 480:376-378.

Blehert, D.S., A.C. Hicks, M. Behr, C.U. Meteyer, B.M. Berlowski-Zier, E.L. Buckles, J.T.H. Coleman, S.R. Darling, A. Gargas, R. Niver, J.C. Okoniewski, R.J. Rudd et W.B. Stone.  2009.  Bat white-nose syndrome:  An emerging fungal pathogen?  Science 323:227.

Connecter

Site