Search

Eva H. Stukenbrock

La nomination

  • Boursière
  • Règne fongique : Menaces et possibilités

Institution

  • Max Planck Institute for Evolutionary Biology
  • Christian-Albrechts University of Kiel
Génomique environnementale

Pays

  • Allemagne

Éducation

Ph.D., ETH Zurich, Suisse
M.Sc., Université de Copenhague, Danemark
B.Sc., Université de Copenhague, Danemark

À propos

Eva H. Stukenbrock s’intéresse aux interactions écologiques entre les organismes fongiques et les plantes, et à leur coévolution.

Ses recherches portent sur la génétique populationnelle d’organismes fongiques mutualistes dans des écosystèmes naturels et gérés.

Comme organisme modèle, elle a utilisé Zymoseptoria tritici, un organisme fongique pathogène des plantes, pour étudier l’évolution des pathogènes. Son groupe de recherche intègre la biologie computationnelle, et des méthodes expérimentales et moléculaires pour étudier les mécanismes de spécialisation de l’hôte exploités par les phytopathogènes. Plus récemment, elle a commencé à étudier les conséquences de la domestication et de l’agriculture sur la composition et la fonction du microbiome du blé, en mettant l’accent sur les endophytes fongiques.

Stukenbrock dirige le Centre de sciences végétales de Kiel, une initiative pour renforcer les sciences végétales dans le nord de l’Allemagne, et assure la vice-présidence du Centre sur l’évolution de Kiel qui vise à promouvoir et à intégrer la recherche et l’enseignement en biologie évolutive.

Prix

Boursière Max Planck, 2014

Médaille de l’ETH pour thèse de doctorat exceptionnelle, 2007

Prix national L’Oreal-UNESCO pour les femmes en science, 2008

Publications Pertinentes

Möller M, Schotanus K, Soyer J, Haueisen J, Happ K, Stralucke M, Happel P, Smith KM, Connolly LR, Freitag M, Stukenbrock EH. Destabilization of chromosome structure by histone H3 lysine 27 methylation. Plos Genetics, Accepted

Habig M, Kema G, Stukenbrock E. Meiotic drive of female-inherited supernumerary chromosomes in a pathogenic fungus. Elife. 2018;

Stukenbrock EH et Dutheil JY. 2018. Comparison of fine-scale recombination maps in fungal plant pathogens reveals dynamic recombination landscapes and intragenic hotspots. Genetics 208.3 : 1209-1229

Möller, M et Stukenbrock EH. 2017. Evolution and genome architecture in fungal plant pathogens. Nature Reviews Microbiology : 15.12 : nrmicro-2017

Stukenbrock EH, Christiansen FB, Hansen TH, Dutheil JY, Schierup MH. 2012. Fusion of two divergent fungal individuals led to the recent emergence of a new widespread pathogen species. Proc. Natl. Acad. Sci. É.-U. 109(27), 10954-10959.

Connecter

Site