Search

J. Richard Bond

La nomination

  • Boursier
  • Extrême univers et gravité

Institution

  • Université de Toronto
Institut canadien d’astrophysique théorique (ICAT)

Pays

  • Canada

Éducation

Ph.D. (physique théorique), California Institute of Technology
M.S. (physique théorique), California Institute of Technology
B.Sc. (mathématiques et physique), Université of Toronto

À propos

Les travaux théoriques de J. Richard Bond, cosmologue, s’étendent du très jeune au très vieil Univers.

Il a réalisé des travaux influents dans plusieurs domaines : nature et comportement de la matière et de l’énergie sombre, inflation dans le jeune et le vieil Univers, paradigme de la « toile cosmique » relativement à la dynamique de la formation structurelle à partir de champs de densité aléatoire, et distribution et état du gaz dans l’Univers qui en découle. Il est reconnu pour le développement de la théorie et de l’analyse des fluctuations du fonds diffus cosmologique en outil de haute précision pour l’exploration du cosmos. Bond a joué un rôle de premier plan dans le développement dynamique de la cosmologie au Canada; il a aussi fait de l’ICAT une destination prisée par plus de 150 stagiaires postdoctoraux, dont la plupart sont maintenant de grands professeurs au Canada et à l’étranger.

Prix

Médaille du jubilé de diamant de la Reine Élizabeth II, 2012

Médaille pour l’ensemble des réalisations de l’Association canadienne des physiciens et physiciennes, 2010

Médaille Tory de la Société royale du Canada, 2009

Médaille d’or Herzberg en sciences et en génie, 2006

Médaille Beals de la Société canadienne d’astronomie, 1995

Publications Pertinentes

Bond, J.R. et G. Efstathiou. « Cosmic background radiation anisotropies in universes dominated by nonbaryonic dark matter. » Astrophys. J. 285 (1984): L45–L48.

Connecter

Website