Search

John Taylor

La nomination

  • Conseillère
  • Règne fongique : Menaces et possibilités

Institution

  • Université de la Californie à Berkeley
Département de biologie végétale et microbienne

Pays

  • États Unis

Éducation

B.A. (biologie et écologie), Université de la Californie à Berkeley
M.S. (mycologie), Université de la Californie à Davis
Ph.D., Université de la Californie à Davis

À propos

John Taylor, mycologue, cumule quarante ans d’expérience en phylogénétique et dans le domaine de la biologie évolutive des organismes fongiques.

Il est professeur au sein de la division des études supérieures à Berkeley et chercheur principal dans le cadre de projets portant sur l’écologie de Coccidioides immitis, l’agent responsable de la coccidioïdomycose (ou fièvre de la vallée), une maladie fongique humaine. De plus, il s’intéresse au rôle des communautés fongiques dans la tolérance à la sécheresse de Sorghum bicolor, une culture céréalière d’importance mondiale, et réalise des recherches sur le rôle joué par des microorganismes dans l’allergie en mettant au point des méthodes d’échantillonnage de l’air intérieur plus efficaces et plus économiques.

Prix

Médaille DeBary, Association internationale de mycologie, 2018

Président, Association internationale de mycologie, 2010-2014

Mycologue distingué, Mycological Society of America, 2008

Membre, American Association for the Advancement of Science, 2000

Membre, American Academy of Microbiology, 1998

Publications Pertinentes

Gao C., Montoya L., Xu L., Madera M., Hollingsworth J., Purdom E., Hutmacher R.B., Dahlberg J.A., Coleman-Derr D., Lemaux P.G. et Taylor J.W. 2019. Strong succession in arbuscular mycorrhizal fungal communities. The ISME journal, 13:214-226. https://doi.org/10.1111/mec.13417 

Taylor J.W., Barker B.M. 2019. The endozoan, small-mammal reservoir hypothesis and the life cycle of Coccidioides species. Medical mycology, 57:S16-S20. https://doi.org/10.1093/mmy/myy039

Sylvain I.A., Adams R.I., Taylor J.W. 2019. A different suite: The assemblage of distinct fungal communities in water-damaged units of a poorly-maintained public housing building. PLoS ONE 14(3): e0213355. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0213355

Taylor JW, Branco S, Gao C, Hann-Soden C, Montoya L, Sylvain I, Gladieux P. 2017. Sources of fungal genetic variation and associating it with phenotypic diversity. Microbiol Spectrum 5(5): FUNK-0057-2016. DOI:10.1128/microbiolspec.FUNK-0057-2016 

Gladieux, P., Wilson B.A., Perraudeau, F., Montoya L.A., Kowbel D, Hann‐Soden C., Fischer M., Sylvain I.A., Jacobson D.,Taylor J.W. 2015. Genomic sequencing reveals historical, demographic and selective factors associated with the diversification of the fire‐associated fungus Neurospora discreta. Molecular ecology 245657-5675. https://doi.org/10.1111/mec.13417