Search

Khanh Huy Bui

La nomination

  • Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2017-2019
  • Architecture moléculaire de la vie

Institution

  • Université McGill

Pays

  • Canada

Éducation

Ph.D., Institut fédéral suisse de technologie
M.Sc., Université de technologie Chalmers
B.Sc., Université de Nouvelle-Galles-du-Sud

À propos

Khanh Huy Bui travaille en anatomie et en biologie cellulaire.

Plus particulièrement, il étudie l’architecture moléculaire des cils, des structures pileuses attachées à la surface de presque toutes les cellules du corps humain, responsables de la réception sensorielle et de la clairance mucociliaire. Des anomalies ciliaires entraînent de nombreuses maladies et troubles développementaux, y compris infection respiratoire chronique, obésité, cécité et déficience intellectuelle.

L’élucidation du fonctionnement des cils constitue un défi, car il s’agit de l’un des organites les plus complexes et néanmoins ordonnés de la cellule, se composant de plus de 500 molécules protéiques uniques. La plupart des fonctions et des emplacements de ces protéines nous sont inconnus. Les recherches dans le laboratoire Bui visent à résoudre ce casse-tête moléculaire. À l’aide de la microscopie cryoélectronique, de la protéomique et de la génétique moléculaire, l’équipe vise à dresser une carte moléculaire de toutes les protéines ciliaires à une résolution quasi atomique afin de déduire comment leur architecture permet leur motilité et leur régulation complexes. En outre, Bui et son équipe de recherche ont recours à la microscopie corrélative et électronique pour examiner le processus d’assemblage des cils, un processus dynamique, qui ne se prête pas aux techniques structurales traditionnelles.

Prix

Chaire de recherche du Canada en tomographie cryoélectronique de niveau 2

Bourse de premier cycle, AusAID

Publications Pertinentes

Ichikawa, M. et coll. « Subnanometre-resolution structure of the doublet microtubule reveals new classes of microtubule-associated proteins. » Nature Comms 8: (2017).

von Appen, A. et coll. « In situ structural analysis of the human nuclear pore complex. » Nature 526 (2015): 140–43.

Bui, K.H. et coll. « Integrated structural analysis of the human nuclear pore complex scaffold. » Cell 155 (2013): 1233-1243.

Connecter

Huy Bui Lab