Search

Matthias Troyer

La nomination

  • Boursier associé
  • Informatique quantique

Institution

  • Microsoft

Pays

  • États Unis

Éducation

Ph.D., ETH Zürich, 1994

À propos

Matthias Troyer est maintenant chercheur principal au sein du Groupe quantique de Microsoft, après s’être joint au programme d’informatique quantique de la société au début de 2017.

Dans ses recherches, ils se penchent sur plusieurs questions, notamment : calcul haute performance, conception de bibliothèques pour calcul scientifique et simulations d’appareils quantiques et d’écosystèmes insulaires. Chez Microsoft, il travaille maintenant à divers aspects du calcul quantique, qu’il s’agisse notamment de la modélisation numérique d’appareils quantiques ou de la découverte de nouvelles applications pour les ordinateurs quantiques.

Prix

Prix Hamburg en physique théorique (2019)

Prix Aneesur Rahman en physique computationnelle (2016)

Bourse de recherche avancée du Conseil européen de la recherche (2011)

Médaille de l’ETH pour thèse doctorale exceptionnelle (1994)

Médaille d’or aux Olympiades internationales de chimie (1986)

Publications Pertinentes

Matthias Troyer et Uwe-Jens Wiese. « Computational complexity and fundamental limitations to fermionic simulations. » Phys. Rev. Lett. 94, 170201 (2005).

Troels F. Rønnow, Zhihui Wang, Joshua Job, Sergio Boixo, Sergei V. Isakov, David Wecker, John M. Martinis, Daniel A. Lidar, Matthias Troyer. « Defining and detecting quantum speedup. » Science 345, 420 (2014)

Bettina Heim, Troels F. Rønnow, Sergei V. Isakov et Matthias Troyer. « Quantum versus Classical Annealing of Ising Spin Glasses. » Science 348, 215 (2015)

A.A. Soluyanov, D. Gresch, Z. Wang, Q.S., Wu, M. Troyer, Xi Dai et B. A. Bernevig. « A new type of Weyl semimetal. » Nature 527, 495 (2015)

Giuseppe Carleo, Matthias Troyer. « Solving the Quantum Many-Body Problem with Artificial Neural Networks. » Science 355, 580 (2017)