Search

Michel Bouvier

La nomination

  • Boursier
  • Architecture moléculaire de la vie

Institution

  • Université de Montréal
Institut de recherche en immunologie et en cancérologie

Pays

  • Canada

Éducation

Ph.D. (sciences neurologiques), Université de Montréal
B.Sc (biochimie), Université de Montréal

À propos

Michel Bouvier, expert dans le domaine de la transduction de signaux par l’entremise des récepteurs couplés aux protéines G (RCPG), a fait un stage postdoctoral en pharmacologie moléculaire dans le laboratoire de R.J. Lefkowitz à l’Université Duke.

Dans ses recherches, il vise à comprendre, au niveau moléculaire, les mécanismes qui contrôlent la sélectivité et l’efficacité de signalisation des RCPG. Ses travaux ont mené à de profondes transformations, y compris la découverte de l’agonisme inverse des RCPG et des chaperons pharmacologiques pour rétablir le repliement de RCPG mutants qui entraînent la maladie. Ses travaux sur la sélectivité fonctionnelle des RCPG ont contribué à l’établissement du concept de la signalisation à base de ligands.  

De plus, Bouvier est le premier à avoir eu recours au transfert d’énergie par résonance bioluminescente (BRET) pour l’étude des interactions entre protéines et de l’activité de signalisation dans les cellules vivantes. Cette méthode a facilité la mise au point d’épreuves de criblage maintenant utilisées pour la découverte de médicaments et a permis de cerner la nature oligomère des RCPG et le rôle de complexes protéiques d’ordre supérieur dans la régulation spatio-temporelle de la transduction de signaux dans des conditions normales et pathologiques. Ces outils et ces nouveaux concepts faciliteront l’élucidation du mécanisme par lequel l’architecture macromoléculaire et l’arrangement des molécules de signalisation offrent la sélectivité et la fidélité nécessaires pour diffuser correctement l’information dans les cellules.

Prix

Prix Julius Axelrod de pharmacologie, American Society of Pharmacology and Experimental Therapeutics, 2017

Membre de l’Académie des sciences de la Société royale du Canada, 2014

Prix du chercheur principal de la Société canadienne de biosciences moléculaires, 2012

Membre de l’Académie canadienne de sciences de la santé, 2006

Chaire de recherche du Canada en transduction de signaux et en pharmacologie moléculaire, 2001-2001

Publications Pertinentes

Beautrait, A. et coll. « A new inhibitor of the β-arrestin/AP2 endocytic complex reveals interplay between GPCR internalization and signalling » Nat Commun 8 (2017): 15054.


Thomsen, A.R.B., Plouffe, B., Cahill III, T.J., Shukla, A.K., Tarrasch, J.T., Dosey, A.M., Kahsai, A.W., Strachan, R.T., Pani, B., Mahoney, J.P., Huang, L., Breton, B., Heydenreich, F.M., Sunahara, R.K., Skiniotis, G., Bouvier, M.*, Lefkowitz, R.J.* « Biophysical Basis for Sustained G Protein Signaling by Internalized G Protein-Coupled Receptors » Cell 11; 166 (2016): 907–19. *auteur cocorrespondant


Paradis, J.S. et coll. « Receptor sequestration in response to βarrestin-2 phosphorylation by ERK1/2 governs steady-state levels of GPCR cell-surface expression. » Proc Natl Acad Sci USA. 112, no 37 (2015): E5160–E5168.


Audet, M. et M. Bouvier. « Restructuring G-Protein-Coupled Receptor Activation. » Cell 151, no 1 (2012): 14–23.


Galés, C. et coll. « Probing the activation-promoted structural rearrangements in pre-assembled receptor-G protein complexes » Nat. Struct. Mol. Biol. (2006): 778–86.