Search

Regine Kahmann

La nomination

  • Conseillère
  • Règne fongique : Menaces et possibilités

Institution

  • Institut Max-Planck de microbiologie terrestre
Département d’interactions organismiques

Pays

  • Allemagne

Éducation

Ph.D., Institut Max-Planck de génétique moléculaire, et Université libre de Berlin
Diplôme, Université Georg-August de Göttingen

À propos

Spécialiste de la génétique microbienne, Regine Kahmann étudie des pathogènes fongiques des végétaux.  

Dans ses recherches, elle utilise comme modèle le champignon biotrophique Ustilago maydis qui cause le charbon du maïs pour élucider les principes moléculaires fondamentaux des phytopathologies. Elle se penche actuellement sur des protéines effectrices sécrétées : leur évolution, leur acheminement dans les cellules hôtes, leur effet rétrorégulateur sur les mécanismes de défense de la plante et leur modulation du métabolisme de l’hôte au profit du pathogène.

Prix

Médaille Mendel, Académie nationale des sciences Leopoldina, 2011

Chaire distinguée affiliée, Université technique de Munich, 2011 

Ordre bavarois de Maximilien pour la science et l’art, 1999

Croix de l’Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne, 1998

Prix Dannie-Heineman, Académie des sciences de Göttingen, 1997

Prix Gottfried Wilhelm Leibniz, Deutsche Forschungsgemeinschaft, 1993