Search

Intelligence artificielle et société

AI-Society-1280x430

Survol

L’intelligence artificielle (IA) est porteuse de changements fondamentaux dans notre société. Ces changements se feront sentir partout, du milieu des affaires aux sphères gouvernementales, en passant par la vie professionnelle et la vie personnelle. La création et la mise en œuvre de systèmes d’IA de plus en plus perfectionnés se font à une échelle croissante et ne permettent pas d’en mesurer pleinement les effets sur la société. Le programme Intelligence artificielle et société du CIFAR vise à examiner l’étendue des répercussions de l’IA, notamment sur les plans économique, éthique, politique, philosophique et juridique.

Le programme Intelligence artificielle et société est le quatrième pilier de la Stratégie pancanadienne en matière d’intelligence artificielle du CIFAR. Le gouvernement canadien a investi 125 millions de dollars dans cette stratégie afin d’assurer le leadership du Canada dans le secteur de la recherche et de l’enseignement en apprentissage machine.

Lancé en 2017, le programme comprend deux volets d’activités :

Ateliers de recherche Intelligence artificielle et société

Laboratoires de politiques sur l’avenir de l’IA (automne 2018-hiver 2019)

Le CIFAR, en partenariat avec l’Institut Brookfield pour l’innovation et l’entrepreneuriat (BII+ E), a réuni plus de 125 participants dans 5 villes canadiennes différentes en vue d’aider les nouveaux responsables des politiques des secteurs public, privé, universitaire et sans but lucratif du Canada à se préparer aux possibilités et aux défis qui accompagnent le développement rapide de l’intelligence artificielle. Les ateliers sont maintenant terminés. Pour en savoir plus. 

Ateliers de recherche Intelligence artificielle et société

En 2018, le CIFAR a lancé deux appels de propositions dans le milieu de la recherche international. Ces appels de propositions visent à offrir des fonds et du soutien afin de former des équipes internationales qui se pencheront sur les nouveaux enjeux entourant l’impact de l’intelligence artificielle sur le monde d’aujourd’hui et de demain. Chaque collaboration mènera à une publication destinée à un auditoire non universitaire, tel que des décideurs politiques, des ONG et des concepteurs.

Premier appel de propositions d’ateliers de recherche

Quatre équipes de recherche ont été retenues à l’issue du premier appel de propositions qui a pris fin en octobre 2018. Les préparatifs sont en cours pour la tenue des ateliers prévus en mars 2019. Chacun de ces ateliers réunira de 20 à 25 experts internationaux d’horizons divers afin d’aborder la question de l’intelligence artificielle sous un angle économique, juridique, éthique et social. Le CIFAR est fier d’octroyer à chacune des équipes lauréates un financement de 50 000 $ à 80 000 $ afin de favoriser la tenue d’échanges interdisciplinaires et inclusifs d’envergure mondiale sur ces questions.

Les quatre thèmes retenus sont les suivants :

  • Protocole autochtone et IA
    Deux ateliers prévus respectivement en mars et en mai 2019
    Équipe : Jason Edward Lewis, Université Concordia (Canada) ; Angie Abdilla, Old Ways, New Indigenous Knowledge Consulting (Australie) ; ʻŌiwi Parker Jones, Université d’Oxford (Royaume-Uni) ; Fox Harrell, MIT (États-Unis)
  • Génération IA : Réduire l’inégalité et améliorer l’inclusion numérique par la conception intelligente et la science du développement
    Deux ateliers débutant en mai 2019
    Équipe : Candice Odgers, Université de la Californie à Irvine (États-Unis) ; Anna Goldenberg, Université de Toronto (Canada) ; Ronald Dahl, Université de la Californie à Berkeley (États-Unis) ; Mizuko Ito, Université de la Californie à Irvine (États-Unis)
  • Écosystèmes d’information basés sur l’IA et démocratie
    Un atelier en juin 2019
    Équipe : Derek A. S. Ruths, Université McGill (Canada) ; Seda Guerses, Université de Louvain (Belgique) ; Alexandra Olteanu, Microsoft Research (États-Unis) ; Joris Hoboken, Vrije Universiteit Brussels et Université d’Amsterdam (Pays-Bas)
  • Réglementation des technologies de défense et de sécurité basées sur l’IA : Options au-delà du contrôle traditionnel des armes
    Deux ateliers débutant en juillet 2019
    Équipe : Kerstin Vignard, Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement (UNIDIR) (Suisse) ; David Danks, Université Carnegie Mellon (États-Unis) ; Paul Meyer (ambassadeur [à la retraite]), Université Simon Fraser (Canada)

Deuxième appel de propositions d’ateliers de recherche

En août 2018, le CIFAR, en partenariat avec le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de la France et UK Research and Innovation (UKRI), a lancé un deuxième appel international de propositions d’ateliers ciblant des domaines prioritaires liés à l’IA et à la société (lisez l’annonce). Cet appel de propositions d’ateliers de recherche est maintenant fermé, et tous les candidats ont été informés des résultats. Le CIFAR, le CNRS et UKRI annonceront très prochainement quelles propositions ont été retenues dans le cadre de ce concours. Les domaines prioritaires définis dans l’appel sont :

  • L’IA, les recommandations et la conservation de la culture
  • L’IA et les conflits futurs dans l’Arctique
  • La confiance dans les systèmes d’IA
  • L’avenir éthique
  • L’IA et les soins de santé
  • La durabilité à l’ère numérique
  • Repenser les enjeux culturels et éthiques de l’intelligence artificielle
  • Équité, interprétabilité et protection de la vie privée pour les systèmes algorithmiques

Apprenez-en davantage sur l’appel de propositions ici.

Laboratoires politiques sur l’avenir de l’IA

En partenariat avec l’Institut Brookfield pour l’innovation et l’entrepreneuriat (BII+ E), le CIFAR a lancé les Laboratoires de politiques sur l’avenir de l’IA, une série d’ateliers pancanadiens visant à impliquer nos futurs décideurs dans des échanges pointus sur l’avenir de l’IA. Réunissant de petits groupes de professionnels en début de carrière issus des secteurs public, privé, universitaire et sans but lucratif, ces ateliers proposent des activités stimulantes de renforcement des capacités et de réflexion prospective dans un espace intimiste propice à la collaboration.

Ces ateliers ont pour but de susciter des discussions éclairées d’un bout à l’autre du pays sur l’avenir des technologies d’IA, leur impact sociétal et les mesures que peuvent prendre les pouvoirs publics pour en atténuer les risques et en maximiser les bénéfices.

La première série de Laboratoires politiques sur l’avenir de l’IA est maintenant terminée. Cinq Laboratoires ont eu lieu dans les villes suivantes :

  •   Montréal, le 5 février 2019 (en collaboration avec Element AI)
  •   Ottawa, le 22 novembre 2018
  •   Vancouver, le 22 octobre 2018 (en collaboration avec Microsoft Canada)
  •   Edmonton, le 20 septembre 2018 (en collaboration avec ATB Financial)
  •   Toronto, le 25 juin 2018

Laboratoires de politiques sur l’avenir de l’IA

Équipe de direction

Le programme Intelligence artificielle et société du CIFAR est guidé par un conseil consultatif composé de chercheurs respectés provenant d’un large éventail de disciplines qui allient l’expertise technique à un engagement profond envers la promotion du bien-être humain.

Prof. Ian Kerr (président)
Titulaire de la chaire de recherche du Canada en éthique, droit et technologie ; professeur titulaire, Université d’Ottawa

Dre Joanna Bryson
Maître de conférences, Département d’informatique, Université de Bath

Dr Mario Mariniello
Conseiller pour les questions numériques auprès du Centre de stratégie politique européenne, Commission européenne

Prof. Doina Precup
Titulaire de la chaire en IA CIFAR-Canada, boursière principale du CIFAR, membre du corps professoral de Mila, professeure agrégée en informatique à l’Université McGill, directrice de l’équipe de recherche de DeepMind, Montréal

Mme Meredith Whittaker
Codirectrice, Institut AI Now, Université de New York

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Brent Barron.