Search
  • Annonce
  • Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli

Nomination des premiers Chercheurs mondiaux ICRA-Azrieli

sept. 7 / 16
GlobalScholars_Feature

Dix-huit chercheurs en début de carrière obtiennent une nomination prestigieuse de deux ans assortie d’une subvention de 100 000 dollars en soutien à la recherche

L’ICRA est ravi d’accueillir la première cohorte de 18 chercheurs exceptionnels en début de carrière au nouveau Programme des Chercheurs mondiaux ICRA-Azrieli. Le programme offre financement et soutien à des chercheurs qui occupent un poste de professeur depuis moins de cinq ans pour les aider à établir des réseaux de recherche et à acquérir des compétences essentielles pour devenir des chefs de file de la recherche au plan mondial. Les membres de la première cohorte du programme viennent d’Autriche, de Chine, d’Israël, des États-Unis et du Canada. Ils s’intéressent à divers domaines de recherche, notamment : énergie propre, développement du cerveau et de l’enfant, apprentissage automatique et apprentissage biologique, calcul quantique et économie.

« Ce groupe de chercheurs phénoménaux constitue l’avenir de la recherche », dit Alan Bernstein, président et chef de la direction de l’ICRA. « L’enthousiasme et l’énergie qu’ils apportent à l’entreprise de la recherche n’ont pas de prix et ouvrent la voie à la création de nouvelles façons de penser, de nouvelles techniques en science et de solutions novatrices pour relever les défis de notre époque. L’ICRA est emballé de pouvoir contribuer au perfectionnement de leurs compétences. »

Le programme des Chercheurs mondiaux ICRA-Azrieli mettra en lien près de 400 des plus grands chercheurs du monde qui tentent de trouver réponse à certaines des questions les plus intéressantes et importantes auxquelles fait face le monde aujourd’hui. Chaque boursier recevra 100 000 dollars en soutien à la recherche et deviendra membre de l’un des 14 programmes de recherche de l’ICRA pour une période de deux ans. Les boursiers ont l’occasion de présenter leur recherche et de recevoir les commentaires de boursiers distingués dans leur programme, de contribuer aux discussions continues au sein du programme et de tisser de nouvelles collaborations avec des boursiers de l’ICRA de divers domaines et expériences.

En outre, le programme soutiendra l’élargissement des recherches des boursiers au-delà des frontières universitaires habituelles en facilitant l’échange d’idées avec de grands utilisateurs de connaissances dans tous les secteurs, y compris les décideurs, les dirigeants du milieu des affaires et les professionnels qui pourraient tirer profit d’interactions avec ces jeunes chercheurs exceptionnels.

Le programme des Chercheurs mondiaux ICRA-Azrieli a profité d’un généreux soutien financier de la Fondation Azrieli qui appuie et dirige un éventail d’initiatives dans divers domaines, y compris la promotion de l’excellence en éducation et l’accès à l’éducation, la recherche scientifique et médicale, l’éducation sur l’Holocauste, et l’avancement de l’excellence en architecture et dans les arts.

« La Fondation Azrieli cherche à cerner des occasions de favoriser l’excellence en science et réalise des investissements au profit du travail de chercheurs aguerris et de chercheurs en début de carrière exceptionnels », dit Naomi Azrieli, présidente et chef de la direction de la Fondation Azrieli. « Nous sommes ravis de collaborer avec l’ICRA à la création du Programme des Chercheurs mondiaux ICRA-Azrieli qui contribuera au perfectionnement des chefs de file de la recherche pour les années à venir. »

Le mandat des Chercheurs mondiaux a commencé le 1er juillet 2016. Le prochain appel à candidatures ouvert commencera le 1er mars 2017 en vue d’élargir la portée du programme à 40 boursiers et à six continents.

Katherine Amato, Microbiome humain (Université Northwestern)

Nir Bar-Gill, Informatique quantique (Université hébraïque de Jérusalem)

Natalie Bau, Institutions, organisations et croissance (Université de Toronto)

Craig Chapman, Programme Cerveau, esprit et conscience Azriel (Université de l’Alberta)

Giulio Chiribella, Informatique quantique (Université de Hong Kong)

Ami Citri, Développement du cerveau et de l’enfant (Université hébraïque de Jérusalem)

Alona Fyshe, Programme Cerveau, esprit et conscience Azriel (Université de Victoria)

Gerhard Kirchmair, Informatique quantique (Université d’Innsbruck)

Corinne Maurice, Microbiome humain (Université McGill)

Kieran O’Donnell, Développement du cerveau et de l’enfant (Université McGill)

Kate Ross, Matériaux quantiques (Université d’état du Colorado)

Raul Sanchez de la Sierra, Institutions, organisations et croissance (Université de la Californie à Berkeley)

Gabriela Schlau-Cohen, Énergie solaire bio-inspirée (Massachusetts Institute of Technology)

Mikko Taipale, Architecture moléculaire de la vie (Université de Toronto)

Graham Taylor, Apprentissage automatique, apprentissage biologique (Université de Guelph)

Jeffrey Warren, Énergie solaire bio-inspirée (Université Simon Fraser)

Luyi Yang, Matériaux quantiques (Université de Toronto)

Joel Zylberberg, Apprentissage automatique, apprentissage biologique (Université de Colorado Denver | Campus Médical Anschutz)