Search
  • Nouvelles

Un anniversaire pour le Canada et l’ICRA

by Alan Bernstein févr. 13 / 17

Cette année marque le 150e anniversaire du Canada. Voilà un jalon dont tous les Canadiens peuvent s’enorgueillir, notamment en raison des contributions importantes du pays à la science et à l’innovation.

alan-staffbio_R2Pensons aux travaux de Bell sur le téléphone, au développement par Banting et Best de l’insuline, à la découverte des cellules souches par Till et McCulloch ou à la création du Canadarm utilisé sur la navette spatiale. Il est clair que le Canada a fait plus que sa part de contributions destinées à l’amélioration de la santé humaine et du bien-être.

Cette année marque également le 35e anniversaire de l’ICRA et au fil de ces années nous avons aussi fait des contributions importantes à la recherche au Canada et de par le monde. Depuis la fondation de l’ICRA en 1982, nous avons permis aux meilleurs scientifiques et chercheurs du Canada de tisser des liens entre eux et avec les meilleurs au monde.

Depuis, le succès de l’ICRA dépasse même ce que Fraser Mustard, le premier président de l’ICRA, aurait pu imaginer. Nous avons pris de l’expansion et comptons maintenant près de 400 chercheurs dans 14 programmes provenant de plus de 110 établissements issus de 18 pays de par le monde. Dix-huit lauréats d’un prix Nobel ont participé à l’ICRA et pas un mois ne passe sans que nos chercheurs ne reçoivent un nouveau prix ou hommage principal en reconnaissance de leurs contributions à la science et aux activités savantes.

L’Institut s’est toujours fixé de grands objectifs. L’un de nos premiers programmes était Intelligence artificielle, robotique et société qui se penchait sur diverses questions portant sur la vision humaine et le contrôle. Ce programme a joué un rôle important dans la création du Canadarm, l’une des technologies les plus reconnaissables du Canada.

Ce premier programme a aussi mené au lancement de notre programme actuel Apprentissage automatique, apprentissage biologique qui a révolutionné le domaine de l’intelligence artificielle (IA) – les boursiers de ce programme occupent maintenant des postes de direction chez Google, Baidu, Microsoft, Facebook et d’autres. Il est clair que l’investissement précoce de l’ICRA en apprentissage profond, la forme d’intelligence artificielle qui sous-tend presque tout ce que vous lisez dans les nouvelles chaque jour, entraîne la transformation de nombreux domaines, comme les services bancaires, l’agriculture, la santé ou la conduite automobile. L’industrie évalue la valeur des développements en IA à plus de 70 milliards de dollars US. L’histoire de l’IA illustre bien comment la méthode de recherche de l’ICRA – qui met en lien des chercheurs exceptionnels du monde entier dans des domaines de recherche à risque élevé – peut rapporter gros en améliorant considérablement notre compréhension du monde et en produisant des innovations transformatrices.

Parmi les succès passés, notons les réalisations du programme Santé des populations qui a avancé l’idée que notre situation socioéconomique influence profondément la santé et le développement. Ce programme a donné lieu au programme Développement du cerveau et de l’enfant qui a réalisé des percées incroyables dans notre compréhension de l’intériorisation biologique de l’expérience et de son importance pour la santé et le développement des enfants et des adultes.

Si vous préférez les questions fondamentales, nous pouvons fièrement vous aiguiller vers notre programme Cosmologie et gravité qui examine la formation et l’évolution de l’Univers. En 2015, Art McDonald, Boursier principal de l’ICRA, a partagé le prix Nobel de physique pour une découverte qui révèle que les neutrinos ont une masse – une percée importante qui améliore notre compréhension de la physique fondamentale.

Tous les membres de la communauté de l’ICRA devraient s’enorgueillir de ces percées et d’autres que l’ICRA a contribué à catalyser. Et le seul souci que j’ai en donnant des exemples c’est que pour tous ceux que je mentionne, il y en a de nombreux autres qui sont tout aussi importants.

Ce foisonnement s’explique par le mode de fonctionnement de l’ICRA. Nous réunissons les plus grands cerveaux du monde au sein de réseaux collaboratifs qui leur permettent de se pencher sur des questions de recherche au pouvoir transformateur.

En ce 150e anniversaire du Canada, notre rôle de chef de file à l’échelle de la planète va croissant. En effet, de nombreux observateurs internationaux, y compris le New York Times, ont noté que le leadership du Canada revêt une importance croissante dans un monde de plus en plus marqué par la division et le conflit. Et je ne peux penser à meilleur instrument pour le Canada sur la scène internationale que la science. Comme le grand microbiologiste français Louis Pasteur a dit : « La science n’a pas de patrie, car la connaissance appartient à l’humanité, c’est un flambeau qui illumine le monde ». Depuis nos débuts il y a 35 ans, l’ICRA est tout comme un phare qui met en lumière certaines des plus grandes questions de notre époque. Voilà la mission que l’ICRA s’est donnée et s’en est une qui continuera à positionner le Canada au cœur de certaines des discussions mondiales les plus importantes du jour. C’est notre façon à nous de dire au Canada : Joyeux anniversaire!