Search
  • Nouvelles

L’Appel à idées mondial de l’ICRA est à la recherche des prochaines grandes questions du monde

by Alan Bernstein nov. 8 / 17

Pour atteindre l’excellence en science, il faut poser la bonne question.

Alan BernsteinDepuis plus de trente ans, l’ICRA se consacre à mettre en lien les plus grands scientifiques et chercheurs du monde – en transcendant frontières et domaines – pour poser les bonnes questions, définir de nouvelles perspectives et susciter de nouvelles façons d’examiner les grands enjeux scientifiques et sociétaux.

Ce mois-ci nous invitons la communauté mondiale de la recherche à nous dire quelles sont ces prochaines questions. Notre Appel à idées mondial 2017 vise des propositions de nouveaux programmes qui abordent des questions complexes et fondamentales d’importance pour le monde. Nous sommes en quête de soumissions novatrices, audacieuses et éventuellement transformatrices qui justifieraient la création d’un programme de recherche de l’ICRA à long terme de nature interdisciplinaire et collaborative.

En 2013, nous avons lancé notre tout premier Appel à idées mondial. Il s’agissait d’une initiative audacieuse et sans précédent : nous avons invité des chercheurs du monde entier à soumettre une question d’importance mondiale et à donner un aperçu de la façon dont ils l’aborderaient, en incluant le nom de collègues éventuels qui se joindraient au programme si jamais il était financé. Nous avons dit bien clairement que l’ICRA transcende les domaines et les pays. Notre objectif est d’une simplicité désarmante : réunir les plus grands chercheurs pour s’attaquer à des questions difficiles, mais importantes. Nous avons été incroyablement impressionnés et ravis (et soulagés) de la qualité, de la portée mondiale et de la quantité des propositions reçues. Des équipes de recherche sur cinq continents ont soumis 262 lettres d’intention faisant le pont entre les sciences sociales, la médecine, la santé, les sciences biologiques et physiques, les sciences humaines, les politiques et le génie.

Un grand nombre des lettres d’intention que nous avons reçues portaient sur des questions qui n’auraient pas été abordées ou que nous ne pouvions pas aborder il n’y a guère que dix ans. Voilà le rythme du changement de notre compréhension du monde et des technologies disponibles pour rehausser cette compréhension. Les quatre nouveaux programmes issus de l’Appel à idées mondial 2013 ont déjà apporté d’importantes contributions et ont ajouté de nouvelles dimensions à un ensemble déjà solide de programmes de recherche qui couvrent les sciences biologiques, physiques et sociales.

Alors que nous allons de l’avant avec notre Appel à idées mondial 2017, l’objectif au cœur de notre mission est toujours de s’attaquer à des questions profondes et audacieuses, et de créer un portefeuille dynamique et réceptif aux défis en perpétuelle évolution que le monde doit relever. Nous souhaitons recevoir des propositions qui transcendent les domaines et les frontières nationales, et qui portent sur des questions d’importance mondiale.

Pendant ce processus qui durera un an et demi, les propositions feront l’objet d’un examen rigoureux et objectif, et nous solliciterons les conseils d’experts internationaux. En fin de compte, nous souhaitons ajouter trois à six nouveaux programmes qui vont d’autant plus accroître la portée et la profondeur de notre portefeuille de recherche existant. J’encourage toutes les personnes intéressées à en apprendre davantage ici. La date limite de présentation d’une lettre d’intention est le 21 janvier 2018.

La réunion des meilleurs chercheurs du Canada et du monde autour d’une question importante est une façon puissante de bâtir l’excellence en recherche au Canada et demeure la méthode idéale pour réaliser des progrès transformateurs qui rehausseront notre compréhension du monde et qui nous permettront d’amener le changement. Je suis impatient de découvrir les programmes qui émaneront de ce concours international singulier et de nommer la nouvelle cohorte de boursiers de l’ICRA qui sont à la base de toutes les réalisations de l’ICRA.