Search
  • Reach
  • Extrême univers et gravité

Note historique : À la mémoire de Stephen Hawking

by Juanita Bawagan juil. 19 / 18

En 1992, Stephen Hawking, physicien de renommée mondiale, s’est joint au CIFAR à titre de Boursier associé du programme Cosmologie et gravité.

Le programme se penchait sur la gravité théorique et se demandait, entre autres, quel était le devenir de l’information dans un trou noir.

Stephen Hawking

Stephen Hawking à l’Université de l’Alberta en 1992.

Selon Hawking, l’information était détruite. Mais les physiciens des particules au sein du programme avançaient qu’il devrait être possible de la récupérer. Leonard Susskind, Boursier associé, qui démontrerait plus tard que Hawking avait tort sur ce point, a un jour décrit Hawking comme « la personne la plus enrageante de l’Univers ».

Plus tard cette même année, des membres du programme se sont rencontrés à Banff pour célébrer le 60e anniversaire de Werner Israel, un proche collaborateur de Hawking dans des études sur la relativité générale. Après une discussion de célébration intitulée « Black Holes, White Holes and Wormholes », à Banff, plusieurs membres sont allés à Edmonton pour assister à une conférence commanditée par le CIFAR à l’Université de l’Alberta. Hawking y prononce une conférence sur l’avenir de l’Univers et partage la scène avec Israel et Don Page, Boursier principal. Page avait réalisé des études sous la direction de Hawking, tout comme Raymond Laflamme, qui est présentement Boursier principal au sein du programme Informatique quantique du CIFAR. 

Le 14 mars 2018, Hawking est décédé à l’âge de 76 ans. Il a changé la façon dont nous voyons l’Univers et a laissé une marque indélébile sur le CIFAR et la communauté de recherche mondiale.