Search
  • Vidéo

Métabolites microbiens dans le cycle du carbone océanique

par CIFAR
déc. 18 / 18

Photo: Scott Webb

Que peut nous apprendre la vie dans les océans sur les changements climatiques et la santé humaine?

Les océans absorbent plus du tiers du dioxyde de carbone rejeté chaque jour par les humains dans l’atmosphère, ce qui ralentit le rythme du réchauffement planétaire. De plus, les océans stockent plus de carbone qu’ils n’en rejettent et le séquestrent souvent pendant des milliers d’années.

Pourtant, malgré sa présence massive dans les océans, on sait peu de choses sur ce fascinant réseau organique de composés chimiques produits et consommés par le microbiome océanique, composé de bactéries, d’archéobactéries, de microeucaryotes, et de virus.

Le programme Métabolites microbiens dans le cycle du carbone océanique cherchera à comprendre ce système complexe et produira des données importantes sur l’évolution des changements climatiques. De plus, le programme pourrait nous permettre de rehausser notre compréhension des microorganismes importants pour l’agriculture, voire la santé humaine.

Postulants

  •   Mary Ann Moran est professeure distinguée au département des sciences marines de l’Université de la Géorgie.
  •   Elizabeth Kujawinski est scientifique associée au département de chimie et de géochimie marines de l’Institut océanographique Woods Hole.



Découvrez les douze finalistes de l’Appel à idées mondial.