Search
  • Annonce
  • Apprentissage automatique, apprentissage biologique

Le prix Turing rend hommage aux « pionniers de l’IA » du CIFAR

by Jon Farrow
mars 27 / 19

Yoshua Bengio, Geoffrey Hinton et Yann LeCun, Boursiers du CIFAR, ont reçu conjointement le prestigieux prix A.M. Turing pour le développement de l’« apprentissage profond ».


Yoshua Bengio, Geoffrey Hinton et Yann LaCun [Photo : Yoshua Bengio (Maryse Boyce), Geoffrey Hinton (Daniel Ehrenworth), Yann LeCun (courtesy of Facebook)]

Ce prix, souvent qualifié de « prix Nobel d’informatique », est décerné par l’Association of Computing Machinery pour des contributions majeures et durables en informatique. Il s’accompagne d’une bourse d’un million de dollars.

Bengio, Hinton et LeCun ont commencé à faire équipe au CIFAR en 2004 lorsque Hinton a fondé ce qui est aujourd’hui le programme Apprentissage automatique, apprentissage biologique. Les Boursiers souhaitaient mettre au point une méthode d’intelligence artificielle fondée sur les réseaux neuronaux dont le fonctionnement s’inspire un peu de celui du cerveau humain.

Leur collaboration a mené à un certain nombre de percées, y compris une technique d’IA révolutionnaire appelée apprentissage profond qui fait maintenant partie intégrante de la vision artificielle, de la reconnaissance vocale, du traitement du langage naturel et de la robotique.

« (Le programme du CIFAR) s’est révélé essentiel », a déclaré Hinton dans un profil publié en 2014 dans la revue Reach. « Le principe fondamental du CIFAR qui est de réunir les plus brillants cerveaux pour leur permettre d’échanger des idées a très bien fonctionné. »

« Ce prix témoigne de la puissance des investissements soutenus au profit de la recherche fondamentale », affirme Alan Bernstein, président et chef de la direction du CIFAR. « Ces trois chercheurs ont fait des contributions extraordinaires. Le CIFAR est fier d’avoir joué un rôle dans leurs réalisations dès la première heure. »

Les trois Boursiers sont communément appelés les « pionniers de l’IA » et continuent de jouer un rôle important au sein du CIFAR et dans le secteur de la recherche en IA.

Hinton est Membre distingué du CIFAR et conseiller au sein du programme Apprentissage automatique, apprentissage biologique. Il est également vice-président et fellow en ingénierie chez Google, conseiller scientifique principal à l’Institut Vecteur et professeur émérite à l’Université de Toronto.

Bengio est codirecteur du programme Apprentissage automatique, apprentissage biologique et professeur à l’Université de Montréal. Il est aussi titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR (IACC) et directeur scientifique du Mila, l’Institut québécois d’intelligence artificielle.

LeCun est codirecteur du programme Apprentissage automatique, apprentissage biologique, professeur à l’Université de New York, et vice-président et scientifique en chef de l’IA chez Facebook. Il est aussi membre du comité consultatif scientifique international du programme des chaires IACC.

« Par l’entremise de travaux indépendants et collaboratifs, Hinton, LeCun et Bengio ont jeté les bases conceptuelles du domaine, réalisé des expériences qui ont permis de découvrir des phénomènes surprenants et contribué à des progrès techniques qui ont démontré les avantages pratiques des réseaux neuronaux profonds », a déclaré l’ACM lors de l’annonce du prix.

Bengio, Hinton et LeCun recevront le prix lors du banquet annuel de l’ACM le samedi 15 juin 2019 à San Francisco (Californie).


Le CIFAR reçoit le généreux soutien des gouvernements du Canada, de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec, de partenaires canadiens et étrangers, ainsi que de donateurs individuels, de fondations et d’entreprises.