Search
  • Annonce

Trois boursiers du CIFAR honorés par le Conseil des arts du Canada

by Jon Farrow avr. 25 / 19

Le Conseil des arts du Canada a dévoilé aujourd’hui les gagnants du programme Killam de 2019 qui se compose des prix Killam et des bourses de recherche Killam. Octroyant près d’un million de dollars chaque année, ce programme est l’un des plus prestigieux au pays.

Les prix Killam rendent hommage à d’éminents chercheurs qui s’illustrent en sciences humaines, en sciences sociales, en sciences naturelles, en sciences de la santé et en génie. Ces chercheurs extraordinaires contribuent activement à la recherche de pointe et leurs avancées ont des impacts positifs sur nos vies. Ils reçoivent chacun un prix de 100 000 $.

Parmi les gagnants de 2019, notons :

Yoshua Bengio, codirecteur du programme Apprentissage automatique, apprentissage biologiques du CIFAR, titulaire de chaire en IA Canada CIFAR et professeur à l’Université de Montréal, est reconnu comme l’un des plus grands experts mondiaux de l’intelligence artificielle et comme un pionnier de l’apprentissage profond. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les algorithmes d’apprentissage statistique, il est fondateur et directeur scientifique du Mila, l’Institut québécois d’intelligence artificielle, le plus important groupe de recherche universitaire en apprentissage profond au monde. En 2019, il est colauréat du prix A. M. Turing, considéré comme le « prix Nobel de l’informatique », qu’il reçoit conjointement avec boursiers du CIFAR Geoffrey Hinton et Yann LeCun.

Stephen W. Scherer, boursier au sein du programme Réseaux génétiques du CIFAR et professeur à l’Université de Toronto, a révolutionné notre compréhension du génome humain grâce à ses recherches effectuées à l’Hôpital pour enfants malades (SickKids). Il a fondé la Base de données sur les variantes génomiques, la base de données la plus utilisée au monde sur la variabilité du nombre de copies (VNC) qui facilite chaque jour des milliers de diagnostics cliniques dans le monde entier.

Les bourses de recherche Killam permettent à des chercheurs exceptionnels de se libérer pendant deux ans de leurs tâches administratives et d'enseignement afin de mener des projets de recherche de grande envergure et d’intérêt général.

Matt Dobbs, boursier au sein du programme Extrême Univers et gravité du CIFAR et professeur à l’Université McGill, a obtenu une bourse de recherche pour son projet, Dévoiler le cosmos avec un radiotélescope numérique : changement de paradigme.