Search
  • Nouvelles

In Memoriam : Ian Kerr (1965-2019)

by Jon Farrow août 28 / 19

Expert des répercussions éthiques et juridiques de la technologie, il restera dans notre mémoire pour ses conseils judicieux, son mentorat et sa compassion.

Ian Kerr, président du comité consultatif du programme IA et société du CIFAR, professeur et titulaire de la chaire de recherche du Canada en éthique, droit et technologie à l’Université d’Ottawa, est décédé le 26 août 2019, à l’âge de 54 ans. Ses activités savantes extraordinaires, son engagement profond à l’égard de la promotion du bien-être humain et sa générosité ont constitué les piliers fondateurs du programme IA et société du CIFAR.   

ian-kerrL’intégrité, l’intelligence et la perspicacité de Kerr l’ont amené à l’avant-plan de nombreuses questions sociétales essentielles, bien avant que les discussions sur les répercussions de l’intelligence artificielle, des véhicules autonomes, de la robotique ou de l’amélioration humaine ne deviennent courantes. Sa capacité à transcender les frontières disciplinaires était prodigieuse, comme en témoigne sa nomination aux départements de médecine, de sciences de l’information, de philosophie et de droit à l’Université d’Ottawa.

On se souviendra de Kerr avec émotion pour son leadership aux échelles locale, nationale et internationale. Il s’est adressé aux Nations Unies, au Forum économique mondial et à la Maison-Blanche. Ses travaux ont été cités par la Cour suprême du Canada et à la Chambre des communes. Il a contribué au lancement de la première conférence We Robot, du programme LL.M. en droit et technologie à l’Université d’Ottawa et du cours Techno-Rico à l’Université de Porto Rico.

Grâce à sa chaleur, à sa compassion et à sa générosité, Kerr a été une source d’inspiration pour ses étudiants, ses collaborateurs et ses collègues.

« Ian Kerr a exercé une influence considérable sur notre communauté », dit Rebecca Finlay, vice-présidente à l’engagement et aux politiques publiques au CIFAR. « En plus d’assurer la présidence du comité consultatif du programme IA et société, il était un guide et un mentor aimable, sage et généreux. Il nous manquera beaucoup et son œuvre lui survivra longtemps. »