Search
  • Nouvelles

James Peebles reçoit le prix Nobel de physique 2019

by Jon Farrow oct. 10 / 19
Boursier fondateur du programme Cosmologie et gravité du CIFAR, Peebles a établi les fondements de la cosmologie moderne.

Le Manitobain James Peebles, professeur émérite de science Albert Einstein à l’Université Princeton, a reçu le prix Nobel de physique 2019 « pour ses contributions à notre compréhension de l’évolution de l’Univers et de la place de la Terre dans le cosmos ». Il partage le prix avec Michel Mayor (Université de Genève) et Didier Queloz (Université de Genève et Université de Cambridge) qui ont gagné conjointement « pour la découverte d’une exoplanète en orbite autour d’une étoile de type solaire ».


James Peebles (Photo : Pollosaurio) 

À partir des années 1960, Peebles a formulé des théories sur la structure fondamentale et l’histoire à long terme de l’Univers. Il a prédit l’existence du fonds diffus cosmologique et a été un expert de premier plan dans des domaines cosmologiques portant sur la matière sombre et l’énergie sombre. En 1985, il a été l’un des membres fondateurs du programme Cosmologie et gravité du CIFAR au sein duquel il a travaillé activement pendant plus de 25 ans.  

« Ce prix vient reconnaître l’importance des contributions marquantes de James Peebles à notre compréhension de la physique fondamentale qui sous-tend l’expansion de l’Univers », affirme Alan Bernstein, président et chef de la direction du CIFAR. « C’est formidable de voir que le prix Nobel de physique 2019 est décerné à quelqu’un qui a établi les fondements de la cosmologie moderne. »

Dans les cinq dernières années, Peebles est le troisième Canadien à recevoir le prix Nobel de physique (y compris Arthur MacDonald, boursier du CIFAR), et le 20e chercheur associé au CIFAR à remporter un prix Nobel. 

« Cosmiquement magnifique », écrit J. Richard Bond, boursier du CIFAR et professeur distingué à l’Institut canadien d’astrophysique théorique (ICAT) de l’Université de Toronto, dans un message envoyé au CIFAR. « Jim a joué un rôle déterminant dans les débuts du programme Cosmologie et gravité du CIFAR, au milieu des années 1980. Son œuvre témoigne de nombre des travaux réalisés par l’ICAT et le CIFAR dans divers domaines, notamment : cosmologie, matière sombre, énergie sombre, fonds diffus cosmologique et structure à grande échelle de l’Univers. »

« Les décennies qui ont suivi la découverte du fonds diffus cosmologique en 1964 constituent l’âge d’or de la cosmologie », dit Scott Tremaine, conseiller au sein du programme Extrême Univers et gravité du CIFAR, et collaborateur de longue date de Peebles. « Nous avons pu déterminer avec grande précision la géométrie, l’évolution et la composition de l’Univers. Au fil de ces décennies, Jim Peebles a dirigé la plupart des avancées intellectuelles réalisées, ou y a contribuées, qu’il s’agisse notamment de la prédiction du fonds diffus cosmologique, de la compréhension de la synthèse des éléments pendant le Big Bang, de la découverte de la matière sombre ou de la description de la croissance de la structure à grande échelle. »