Search
  • Nouvelles
  • L'intelligence artificielle

Le bassin de talents internationaux en IA passe à 80 au Canada

by Krista Davidson déc. 9 / 19

Dans le cadre de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA du CIFAR, 86,5 millions de dollars ont été octroyés au recrutement et au maintien en poste d’experts en IA de renommée mondiale.

Le programme de chaires en IA Canada-CIFAR, l’un des fondements de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA du CIFAR, offre à des chercheurs un financement à long terme afin de soutenir leurs programmes de recherche et de les aider à former la prochaine génération de chefs de file de l’IA. Chacune des chaires reçoit un financement spécial de cinq ans pour appuyer l’excellence en recherche dans le domaine de l’apprentissage automatique. Ce programme est l’un des piliers de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA du CIFAR, qui a bénéficié d’un octroi de 125 millions de dollars du gouvernement du Canada.

« Le programme de chaires en IA Canada-CIFAR attire les meilleurs chercheurs et étudiants du monde au Canada. Grâce à ce programme, nous renforçons notre leadership dans les domaines de la recherche en IA et de la création de technologies novatrices afin de faire croître notre économie, de créer des emplois hautement qualifiés et d’améliorer la qualité de vie des Canadiens et Canadiennes »
- Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie.

Les 34 nouveaux titulaires de chaires sont des pionniers en recherche dans des domaines qui auront une incidence sociétale à l’échelle du globe. Leurs recherches portent notamment sur le développement de l’IA et de l’apprentissage automatique afin d’analyser des images médicales, d’améliorer notre compréhension et la cartographie du cerveau, de développer des technologies d’IA responsables et éthiques, d’exploiter l’IA en robotique pour réaliser des tâches liées à la sécurité ou à la chirurgie, de perfectionner la vision 3D par ordinateur et le traitement du langage naturel, et bien plus encore.

« Félicitations aux chercheurs exceptionnels qui se joignent au prestigieux programme de chaires en IA Canada-CIFAR. Le Canada et le CIFAR appuient depuis longtemps la recherche et le talent en IA, et ce programme consolidera notre position de leader mondial dans ce domaine. »
- Alan Bernstein, président et chef de la direction du CIFAR.

L’objectif : attirer les meilleurs talents internationaux

Treize des titulaires de chaires de cette cohorte ont décidé de demeurer au Canada, ce qui témoigne du leadership du pays en matière d’IA. Vingt et un autres occupent leur premier poste de professeur au Canada ou ont été recrutés aux États-Unis et ailleurs dans le monde pour poursuivre des recherches novatrices au Canada.

« L’IA a le potentiel de procurer d’immenses avantages sociaux, économiques et environnementaux. Les chaires en IA Canada-CIFAR annoncées aujourd’hui apportent des points de vue et une expertise diversifiés. Les recherches permettront de faire progresser l’IA avec des technologies novatrices, responsables, équitables et bénéfiques pour la société. »
- Elissa Strome, directrice exécutive de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA du CIFAR.

Avec l’annonce d’aujourd’hui, 80 titulaires de chaires en IA CIFAR-Canada ont été nommés depuis le lancement du programme en décembre 2018, ce qui consolide le bassin de talents et l’expertise en IA du Canada. La communauté d’experts en IA attire des étudiants talentueux qui souhaitent étudier au Canada, incite de grandes multinationales à mettre sur pied des laboratoires de R-D au Canada et inspire de nombreuses nouvelles entreprises en IA.

Deux chercheurs obtiennent une chaire en IA Facebook-CIFAR

En septembre 2017, le CIFAR et Facebook ont annoncé un nouveau partenariat assorti d’un financement de 2,625 millions de $US. Marquant une étape importante de ce partenariat, le CIFAR est heureux d’annoncer que deux des titulaires nommés aujourd’hui seront responsables de chaires en IA Facebook-CIFAR. Dans le cadre de ces chaires, les titulaires Siva Reddy (Mila, Université McGill) et Pierre-Luc Bacon (Mila, Université de Montréal) exerceront tous deux des activités de recherche totalement indépendantes dans des laboratoires universitaires.

« Nous sommes fiers de nous associer au CIFAR et de continuer à investir dans l’écosystème florissant de l’intelligence artificielle au Canada », a déclaré Kevin Chan, chef des politiques publiques chez Facebook Canada. « Attirer et retenir les talents du monde entier est un moyen essentiel pour le Canada de maintenir son leadership mondial en intelligence artificielle. »
- Kevin Chan, chef des politiques publiques chez Facebook Canada

Leadership pancanadien en IA

Le CIFAR travaille en étroite collaboration avec les trois instituts d’IA nationaux – l’Amii à Edmonton, Mila à Montréal et l’Institut Vecteur à Toronto – pour nommer les titulaires de chaires du programme. Les instituts d’IA nomment les chercheurs au programme, et les nominations sont revues par un groupe d’éminents examinateurs internationaux.

Les chercheurs de cette cohorte de titulaires sont rattachés à Polytechnique Montréal, Google Brain, l’Université McGill, Microsoft Research, l’Université Laval, l’Université de Montréal, l’Université de Sherbrooke, l’Université de l’Alberta, l’Université de Toronto et l’Université de Waterloo.

Canada CIFAR AI Chairs 2019 at the AICan conference

Les 34 titulaires de chaires en IA Canada-CIFAR nommés à l’IACan 2019

Amii (Edmonton, Alberta)

Rupam Mahmood, département d’informatique, Université de l’Alberta, Recruté

Lili Mou, département d’informatique, Université de l’Alberta, Recruté

Nathan Sturtevant, département d’informatique, Université de l’Alberta, Recruté

Csaba Szepesvári, département d’informatique, Université de l’Alberta et DeepMind, Maintenu en poste


Adam White
, département d’informatique, Université de l’Alberta et DeepMind, Recruté

Mila (Montréal, Québec)

Aishwarya Agrawal, département d’informatique et de recherche opérationnelle, Université de Montréal (à partir de 2020), Recrutée

Tal Arbel, génie électrique et informatique, Université McGill, Maintenue en poste

Pierre-Luc Bacon (chaire en IA Facebook-CIFAR), département d’informatique et de recherche opérationnelle, Université de Montréal, Recruté

Danilo Bzdok, département de génie biomédical, Université McGill, Recruté

Sarath Chandar, Polytechnique Montréal, Recruté

Fernando Diaz, école d’informatique, Université McGill et Microsoft Research, Recruté

Marc-Antoine Dilhac, département de philosophie, Université de Montréal, Maintenu en poste

Christophe Dubach, école d’informatique et département de génie électrique et informatique, Université McGill, Recruté

Audrey Durand, département d’informatique et de génie logiciel, département de génie électrique et de génie informatique, Université Laval, Recrutée

Christian Gagné, département de génie électrique et de génie informatique, Université Laval, Maintenu en poste

Pascal Germain, département d’informatique et de génie logiciel, Université Laval, Recruté

François Laviolette, département d’informatique et de génie logiciel, Université Laval, Maintenu en poste

Nicolas Le Roux, école d’informatique, Université McGill et Google Brain, Recruté

Tim O’Donnell, département de linguistique, Université McGill, Maintenu en poste

Courtney Paquette, département de mathématiques et statistiques, Université McGill, Recrutée

Siamak Ravanbakhsh, école d’informatique, Université McGill, Maintenu en poste

Siva Reddy (chaire en IA Facebook-CIFAR), école d’informatique et département de linguistique, Université McGill, Recruté

Irina Rish, département d’informatique et de recherche opérationnelle, Université de Montréal, Recrutée

Martin Vallières, département d’informatique, Université de Sherbrooke, Recruté

Institut Vecteur (Toronto, Ontario)

Shai Ben-David, école d’informatique, Université de Waterloo, Maintenu en poste

Jakob Foerster, département d’informatique et de mathématiques, Université de Toronto, Scarborough, Recruté

Animesh Garg, département d’informatique, Université de Toronto, Recruté

Anna Goldenberg, département d’informatique, Université de Toronto et Hospital for Sick Children, Maintenue en poste

Chris Maddison, département d’informatique et département de statistiques, Université de Toronto, Recruté

Sheila McIlraith, département d’informatique, Université de Toronto, Maintenue en poste

Gennady Pekhimenko, département d’informatique et département de génie électrique et informatique, Université de Toronto, Recruté

Toniann Pitassi, département d’informatique et département de mathématique, Université de Toronto, Maintenue en poste

Angela Schoellig, Institut d’études aérospatiales de l’Université de Toronto, Maintenue en poste

Yaoliang Yu, école d’informatique David R. Cheriton, Université de Waterloo, Maintenu en poste