Search
  • Annonce
  • L'intelligence artificielle

Lancement d’un programme de formation en IA pour les femmes à Edmonton

by Krista Davidson févr. 26 / 20

AI4Good Lab

Le CIFAR et la Fondation OSMO, en partenariat avec l’Alberta Machine Intelligence Institute (Amii), sont fiers d’annoncer l’expansion du Laboratoire d’été AI4Good avec un programme pilote qui se déroulera à Edmonton (Alberta) du 6 au 17 juillet 2020. 

« Le CIFAR est heureux de s’associer à la Fondation OSMO et à l’Amii pour offrir, pour la première fois, un programme AI4Good à l’extérieur de Montréal cet été, et nous sommes ravis qu’il se déroule dans l’écosystème d’Edmonton », mentionne Elissa Strome, vice-présidente par intérim, Recherche, et directrice de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA du CIFAR. « Ce programme permettra aux étudiantes de premier cycle canadiennes d’obtenir de la formation et du mentorat tout en développant leurs compétences et leur expertise afin de mener éventuellement une carrière en IA. Leur participation au programme AI4Good les aidera à utiliser l’IA pour relever les vrais défis d’un monde meilleur et soutenir le développement de technologies à la fois équitables et responsables. »

Le Laboratoire AI4Good vise à promouvoir une culture technologique inclusive en donnant plus d’autonomie aux personnes en IA qui s’identifient en tant que femmes. Le programme cible les étudiantes des programmes STIM (sciences, technologies, ingénierie ou mathématiques) et leur fait profiter d’approches innovatrices de l’enseignement et de l’apprentissage de l’IA. La formation comprend une combinaison de conférences, d’ateliers et de projets d’équipes autogérés. Les participantes ont aussi l’occasion de réseauter avec des entreprises technologiques établies et en développement, et de participer en groupe à une compétition d’IA pour le bien commun.

Le Laboratoire AI4Good a été fondé en 2017 par Doina Precup (Mila, Université McGill), titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR, et Angelique Manella (Université McGill) afin de pallier le manque de diversité dans le domaine de l’IA, autant en recherche que dans l’industrie. Chaque année, le Laboratoire à Montréal forme une cohorte de 30 personnes. Jusqu’à maintenant, 80 étudiantes ont participé au programme. 

Le programme pilote d’Edmonton est offert aux étudiantes et aux jeunes diplômées canadiennes qui s’identifient en tant que femmes. Le programme leur offre une subvention afin de les aider à alléger la charge financière. La date limite de dépôt des candidatures pour les laboratoires de Montréal et d’Edmonton est le 28 février 2020. 

« Ce partenariat est une étape clé dans l’expansion du Laboratoire AI4Good au Canada. Cela nous permettra de concrétiser notre vision, soit d’accroître les possibilités des populations sous-représentées et d’utiliser l’IA comme un outil pour le bien commun. Grâce à ses importantes réalisations en apprentissage automatique, l’Amii est un partenaire idéal pour faire rayonner le Laboratoire en Alberta », indique Maya Marcus-Sells, directrice générale du Laboratoire AI4Good.  

« Nous sommes fiers d’accueillir le Laboratoire AI4Good à Edmonton cet été », souligne Cam Linke, chef de la direction de l’Amii. « L’intérêt du contenu technique de ce programme unique et sa volonté de promouvoir l’inclusion nous rapprochent de notre objectif de poursuivre le développement au Canada d’un écosystème de l’IA hautement qualifié et diversifié. »   

Les programmes de formation nationaux AI4Good 

Cette annonce vient soutenir l’un des principaux objectifs de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA du CIFAR, soit d’accroître le nombre de chercheurs exceptionnels et de diplômés qualifiés au Canada. Le Laboratoire AI4Good fait partie des programmes de formation nationaux AI4Good du CIFAR. Dans le cadre de ces programmes, le CIFAR travaille avec des chercheurs, des établissements et des organisations afin de soutenir les programmes de formation destinés à la prochaine génération de chercheurs en IA au premier cycle et aux cycles supérieurs. L’accent est mis sur les programmes qui favorisent l’équité, la diversité et l’inclusion en IA et qui ont une incidence sociale positive.   

À propos de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA du CIFAR 

En 2017, le gouvernement du Canada a chargé le CIFAR de mettre au point et de diriger la Stratégie pancanadienne en matière d’intelligence artificielle assortie d’un octroi de 125 millions de dollars. Il s’agit de la première stratégie nationale en matière d’IA au monde.

Le CIFAR travaille en étroite collaboration avec les trois instituts d’IA nationaux – l’Amii en Alberta, Mila à Montréal et l’Institut Vecteur à Toronto – ainsi qu’avec des universités, des hôpitaux et des organisations aux quatre coins du pays.

Pour son rôle de direction de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA, le CIFAR est financé par le gouvernement du Canada avec le soutien de Facebook et de la Fondation RBC. 

À propos du CIFAR

Le CIFAR est une organisation caritative mondiale basée au Canada qui rassemble de brillants cerveaux pour trouver réponse aux plus grandes questions de la science et de l’humanité.

En appuyant la collaboration interdisciplinaire à long terme, le CIFAR offre aux chercheurs un environnement incomparable qui s’articule autour de la confiance, de la transparence et du partage des connaissances. Notre modèle éprouvé inspire de nouvelles orientations de recherche, accélère la découverte et donne lieu à des percées par-delà les frontières et les disciplines universitaires. Grâce à la mobilisation du savoir, nous sommes des catalyseurs du changement au sein de l’industrie, du gouvernement et de la société. La communauté des membres du CIFAR est forte de 20 lauréats d’un prix Nobel et de plus que 400 chercheurs de 22 pays. En 2017, le gouvernement du Canada a chargé le CIFAR de mettre au point et de diriger la Stratégie pancanadienne en matière d’intelligence artificielle, la première stratégie nationale en matière d’IA au monde.