Search
  • Message du président

Action immédiate sur la COVID-19

by Alan Bernstein mars 24 / 20

Nous avons besoin de la science aujourd’hui plus que jamais. Nous en avons besoin, car au fil des décennies, nous avons jeté des assises scientifiques qui sous-tendent aujourd’hui les interventions médicales et en santé publique nécessaires pour lutter contre la COVID-19. 

Chers amis du CIFAR,

En ces temps difficiles, j’espère que vous vous portez bien et que vous êtes en sécurité. Alors que la distanciation sociale est devenue la nouvelle normalité, je suis heureux de voir que les gens se rassemblent de manière créative pour se soutenir les uns les autres. De telles communautés solides nous permettront de traverser cette épreuve.

Au CIFAR, la santé et la sécurité de notre personnel, de nos donateurs, de nos bénévoles et de notre communauté de chercheurs est notre préoccupation première. Tous les membres de notre personnel travaillent à partir de la maison et continueront à procéder ainsi jusqu’à ce que les autorités de santé publique nous disent que les rassemblements sont de nouveau sécuritaires.

Mais la distance ne nous a pas ralentis. Le CIFAR prend des mesures immédiates relativement à la lutte mondiale contre la COVID-19. Voici ce que nous faisons :

  • Nous travaillons avec les gouvernements pour offrir des conseils sur l’application de l’intelligence artificielle (IA) à la R. et D. en matière de santé relativement à la COVID-19. Cela inclut une réunion virtuelle internationale de plus de 70 scientifiques de renom destinée à explorer comment l’IA pourrait accélérer diverses mesures clés pour mettre fin à cette pandémie plus rapidement. Parmi les participants, notons : 

    • Spécialistes de l’IA

    • Responsables de la santé publique

    • Épidémiologistes cliniques

    • Virologues

    • Développeurs de vaccins

    • Développeurs de médicaments

    • Modélisateurs mathématiques

    • Représentants de l’OMS (l'Organisation mondiale de la Santé)

    • Harold Varmus, lauréat d’un prix Nobel et ancien directeur des National Institutes of Health

    • Mona Nemer, conseillère scientifique en chef du Canada

    • Représentants de la Fondation Gates et du Wellcome Trust

  • Nous lançons du financement à l’appui de projets de recherche en collaboration sur l’IA et la COVID-19 par l’entremise des subventions Catalyseur du CIFAR.  

  • Nous mettons en lien des groupes d’experts interdisciplinaires qui peuvent travailler à des collaborations de recherche pertinentes. 

Nous faisons tout en notre possible pour mobiliser la communauté mondiale d’experts du CIFAR de sorte à favoriser l’avancement de nos connaissances et des mesures à prendre pour lutter contre cette pandémie mondiale. Vous pouvez trouver de plus amples renseignements sur ces efforts à cifar.ca.

Nous avons besoin de la science aujourd’hui plus que jamais. Nous en avons besoin, car au fil des décennies, nous avons jeté des assises scientifiques qui sous-tendent aujourd’hui les interventions médicales et en santé publique nécessaires pour lutter contre la COVID-19. 

Quand Geoffrey Hinton, Yann LeCun et Yoshua Bengio ont mis au point les réseaux neuronaux artificiels, ils n’avaient pas anticipé que cette technologie lancerait une industrie mondiale représentant des milliards de dollars. Ou que la technologie serait utilisée des années plus tard par BlueDot, une entreprise basée à Toronto, pour prédire l’émergence d’un nouveau virus à Wuhan. 

Les tests de dépistage de la COVID-19, développés en Allemagne, distribués par l’Organisation mondiale de la santé et déployés dans le monde entier pour comprendre l’ampleur de cette pandémie, se fondent sur la réaction en chaîne de la polymérase. Quand Kary Mullis a mis au point cette technique, une découverte pour laquelle il a partagé le prix Nobel de chimie en 1993 avec le Canadien Michael Smith, comment aurait-il pu savoir qu’elle deviendrait le fondement d’un dépistage généralisé essentiel pour lutter contre un virus mortel des décennies plus tard?

Nous ne savons jamais exactement quelles sont les découvertes qui auront une application à l’avenir ni à quoi serviront ces applications, mais nous savons que certaines d’entre elles suivront cette voie. Voilà pourquoi l’investissement en recherche et l’engagement à long terme du CIFAR au profit de ses programmes de recherche sont d’une si grande importance. De brillants cerveaux, œuvrant en collaboration, et jouissant d’un engagement soutenu et de la liberté de voir grand, peuvent changer le monde. Grâce au CIFAR, toutes ces conditions sont réunies. 

Le soutien que nous offrons à une communauté scientifique mondiale qui est en mesure de relever les défis immédiats auxquels fait face l’humanité aujourd’hui, tout en continuant à se pencher sur les questions fondamentales à long terme qui définiront notre monde pour des décennies à venir, est d’une importance capitale, maintenant plus que jamais. 

Le monde a besoin du CIFAR. Et le CIFAR a besoin de vous. Merci de votre soutien continu. 
 

DR ALAN BERNSTEIN, OC, OOnt, PhD, FRSC/MSRC
Président et chef de la direction, CIFAR