Search
  • Nouvelles
  • L'intelligence artificielle

Une stratégie en matière d’IA au service de la santé changera la donne au Canada

sept. 25 / 20

En juillet, le groupe de travail national sur l’IA au service de la santé a publié son rapport, Bâtir un système de santé apprenant pour les Canadiens. Au-delà de l’importante contribution des 17 membres du groupe (notamment des coprésidents Tim Evans et David Naylor), le groupe de travail s’est entretenu avec des leaders de la recherche et de l’innovation en santé de partout au pays et dans tous les secteurs. Le groupe de travail a également échangé avec des centaines de membres de la communauté, dont de jeunes chercheurs et entrepreneurs, des fonctionnaires provinciaux et fédéraux, et des leaders des secteurs des affaires et de la finance. Leur message était clair :

le Canada a une formidable occasion de tirer parti de ses atouts en matière de recherche et d’innovation en IA et en santé, de ses systèmes de santé publics et de sa population diversifiée pour proposer des innovations en IA de classe mondiale qui amélioreront à la fois nos systèmes de santé et la santé des Canadiens. 

Alors que de nombreuses initiatives passionnantes au pays font progresser la mise en œuvre d’approches d’apprentissage automatique en matière de santé, le groupe de travail a noté que notre plus grande opportunité réside dans l’élaboration d’une vision stratégique et collaborative de l’IA au service de la santé au Canada. Les principales recommandations du rapport portent sur le besoin d’investissements fondamentaux dans l’infrastructure et l’éducation, l’établissement de nouveaux cadres pour l’innovation et l’adoption de produits et services basés sur l’IA au sein de nos systèmes de santé, et le besoin primordial d’une stratégie nationale pour coordonner ces nouveaux investissements et cadres tout en ralliant nos ressources et notre expertise dans tout le pays.


Répondre à l’appel

Le groupe de travail a recommandé que les gouvernements forment un groupe de responsables de l’IA au service de la santé qui élaboreraient des priorités afin d’orienter les nouveaux investissements et de développer une stratégie nationale en matière d’IA au service de la santé. Notre communauté est prête à répondre à l’appel des gouvernements, et nous pouvons nous atteler à cette tâche dès maintenant en utilisant les modèles de gouvernance existants, tels que les structures des groupes de travail du Conseil consultatif national en matière d’IA ou du Forum canadien d’information sur la santé.

La pandémie de COVID-19 nous a appris que nous devions tous agir ensemble. Au cours des six prochains mois, alors que nous réfléchirons à la manière dont nous pouvons protéger la santé des Canadiens et contribuer à la reprise de l’économie canadienne, la mise en œuvre d’une stratégie nationale en matière d’IA au service de la santé sera essentielle à l’atteinte de ces objectifs. Pour y arriver, il sera important dans un premier temps de convier les parties prenantes de tous les secteurs et de toutes les régions du Canada à élaborer des solutions qui profiteront à tous les Canadiens. Alors que nous allons de l’avant avec cette initiative, cette période se révèle très stimulante pour la Statégie pancanadienne en matière d’IA.


Elissa Strome
Directrice exécutive, Stratégie pancanadienne en matière d’IA
CIFAR