Search

Comment exploiter l’émergence de comportements complexes?

L’Appel à idées mondial du CIFAR a invité des chercheurs du monde entier à proposer une importante question de recherche qu’ils souhaitent étudier. Nous avons choisi 12 finalistes et nous annoncerons la sélection finale en mai. Pour en savoir plus sur ce finaliste.

Vidéo en anglais

Le phénomène de l’émergence — des interactions entre des entités plus simples qui mènent à de nouvelles propriétés ou à de nouveaux comportements — transcende de nombreux systèmes complexes, comme la physique, l’économie, l’écologie et la sociologie. Le programme Émergence dans des systèmes vivants et non vivants explorera le phénomène du point de vue de la biologie du développement et examinera comment le comportement collectif de cellules individuelles conduit à l’émergence de systèmes complexes.

Le programme jettera un pont entre ces principes et des machines non vivantes avancées qui peuvent s’adapter et évoluer. Imaginez des machines composées de « matière programmable » qui peuvent former des structures physiques dynamiques, des bâtiments qui ajustent leur structure en fonction de la géométrie de leur emplacement, ou des robots reconfigurables doués d’autodétermination qui peuvent adapter leur forme et leur configuration en fonction des tâches à accomplir.

Postulants

  •   Peter Zandstra est professeur l’Anson de génie tissulaire et titulaire de la chaire de recherche du Canada en bioingénierie des cellules souches à l’Université de Toronto.
  •   Hiroaki Kitano est directeur de l’Institut de biologie des systèmes et professeur à l’Institut des sciences et technologies d’Okinawa.



Découvrez les douze finalistes de l’Appel à idées mondial.