Search

Extrême univers et gravité

Gravity and the Extreme Universe

À propos de ce programme

Pendant presque toute l’histoire de l’humanité, nos observations de l’Univers se fondaient entièrement sur la lumière visible. Nous avons par la suite réussi à exploiter d’autres formes de rayonnement électromagnétique, comme les infrarouges et les ondes radio. De nouvelles percées technologiques nous permettent aujourd’hui de détecter les ondes gravitationnelles et d’ouvrir la voie à des façons fondamentalement nouvelles d’observer et de comprendre l’Univers.

Les ondes gravitationnelles et d’autres projets de recherche convergente promettent d’approfondir notre compréhension fondamentale de l’origine et de l’évolution du cosmos. Les membres du programme Cosmologie et gravité (le prédécesseur du programme Extrême Univers et gravité) ont joué un rôle déterminant dans nombre de ces initiatives, y compris la première détection d’ondes gravitationnelles à l’aide de l’interférométrie laser, et la détection possible d’ondes gravitationnelles du jeune Univers dans le fonds diffus cosmologique. Le programme Extrême univers et gravité misera sur ces travaux.

 

En bref

Fondé
1986
Membres
36
Dates de renouvellement
2008, 2014
Partisans
  • Fondation R. Howard Webster
Disciplines
Astrophysique de haute énergie (théorique et d’observation), Astrophysique de particules, Cosmologie physique (théorique, expérimentale et d’observation), Relativité numérique, Théorie des cordes

Details du programme 

Le programme aborde des questions sur la nature de la gravité extrême, l’origine et l’évolution de l’Univers, ainsi que sur la structure d’objets compacts, comme les trous noirs et les étoiles à neutrons, et trouvera réponse à d’autres questions profondes en physique et en astrophysique fondamentales.

En 1916, Albert Einstein a prédit l’existence des ondes gravitationnelles dans sa théorie générale de la relativité. Il a démontré que des objets massifs en accélération créeraient des « ondes » dans l’espace-temps qui irradieraient de leur source à la vitesse de la lumière. Près de cent ans plus tard, l’Observatoire d’ondes gravitationnelles par interférométrie laser (LIGO, Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) a finalement détecté ces ondes gravitationnelles, produites par la collision de deux trous noirs situés à 1,4 milliard d’années-lumière.

En plus de l’interférométrie laser, nous pourrions sous peu détecter des traces d’ondes gravitationnelles dans le fonds diffus cosmologique. Les réseaux de chronométrage de pulsars – qui chronomètrent les pulsations de plusieurs pulsars millisecondes différents – sont aussi susceptibles de détecter des ondes gravitationnelles. Finalement, un certain nombre d’autres initiatives et expériences importantes, y compris, au Canada, le SNOLab et l’expérience CHIME dirigée par des membres du CIFAR se pencheront sur des questions connexes, comme la nature de la matière sombre et de l’énergie sombre, et s’attaqueront à de nouveaux phénomènes, comme les mystérieux sursauts radio rapides..

Le programme Extrême univers et gravité réunit des chercheurs de renommée mondiale issus de divers domaines qui tirent profit de cette mine de nouvelles données. La sélection des membres du programme s’est basée non seulement sur l’excellence individuelle des chercheurs, mais aussi sur leur expertise dans une variété de domaines, ainsi qu’en matière théorique, expérimentale et d’observation.

Contactez la directrice principale du programme, Pamela Kanellis

Les boursiers et les conseillers du programme

Directrice de programme

Victoria M. Kaspi
Directrice de programme et Boursière de la Fondation R. Howard Webster
Les recherches de Victoria Kaspi, astrophysicienne, portent sur les étoiles à neutrons : des objets célestes massifs et denses qui émettent des salves de rayonnement au fil de leur rotation et qui sont issus de l’explosion d’étoiles massives.

Boursiers

Lars Bildsten

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • États Unis

J. Richard Bond

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Toronto
  • Canada

Mark C. Chen

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université Queen's
  • Canada

Matthew W. Choptuik

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • Université de la Colombie-Britannique
  • Canada

Matt Dobbs

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université McGill
  • Canada

Richard S. Ellis

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • European Southern Observatory
  • University College London
  • Allemagne

Hark Halpern

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université de la Colombie-Britannique
  • Canada

Gary Hinshaw

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université de la Colombie-Britannique
  • Canada

Gilbert Holder

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université de l'Illinois à Urbana-Champaign
  • États Unis

Werner Israel

  • Membre distingué
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Victoria
  • Canada

Vicky Kalogera

  • Boursière principale
  • Extrême univers et gravité
  • Université Northwestern

Luis Lehner

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Institut Périmètre

Arthur B. McDonald

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • Université Queen's
  • Canada

Robert C. Meyers

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • Canada

Julio F. Navarro

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Victoria
  • Canada

Barth Netterfield

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Toronto
  • Canada

John A. Peacock

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • Université d'Édimbourg
  • Royaume-Uni

Ue-Li Pen

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Toronto
  • Canada

Harald P. Pfeiffer

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Toronto
  • Canada

E. Sterl Phinney

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • California Institute of Technology
  • États Unis

Frans Pretorius

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Princeton
  • États Unis

Scott Ransom

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • National Radio Astronomy Observatory
  • États Unis

Joseph Silk

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • Royaume-Uni

David Spergel

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Princeton
  • États Unis

Ingrid Stairs

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • Université de la Colombie-Britannique
  • Canada

Neil Turok

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • Institut Périmètre d’astrophysique théorique
  • Canada

William G. Unruh

  • Boursier associé
  • Extrême univers et gravité
  • Université de la Colombie-Britannique
  • Canada

Matias Zaldarriaga

  • Boursier principal
  • Extrême univers et gravité
  • États Unis

Conseillers

Roger Blandford

  • Conseiller
  • Extrême univers et gravité
  • États Unis

Gabriela Gonzalez

  • Conseillère
  • Extrême univers et gravité
  • Université d’état de la Louisiane
  • États Unis

Lyman Page

  • Conseiller
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Princeton
  • États Unis

Eva Silverstein

  • Conseillère
  • Extrême univers et gravité
  • États Unis

Simon White

  • Conseiller
  • Extrême univers et gravité
  • Institut Max Planck d'astrophysique
  • Allemagne

Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli

Parameswaran Ajith

  • Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2017
  • Extrême univers et gravité
  • Centre international de sciences théoriques
  • Inde

Sarah Burke-Spolaor

  • Chercheuses mondiale CIFAR-Azrieli 2018
  • Extrême univers et gravité
  • Université de la Virginie-Occidentale
  • États Unis

Maria R. Drout

  • Chercheuses mondiale CIFAR-Azrieli 2018
  • Extrême univers et gravité
  • Université de Toronto
  • Canada

Daryl Haggard

  • Chercheuses mondiale CIFAR-Azrieli 2017
  • Extrême univers et gravité
  • Université McGill
  • Canada

Adrian Liu

  • Chercheurs mondiaux CIFAR-Azrieli 2018
  • Extrême univers et gravité
  • Université McGill
  • Canada